(vide) (vide) (vide)
 
Logo The Web France Photo des cinq membres du groupe
Fan-Club officiel francophone de Marillion
 
 

Biographie du Groupe




Fish

Marillion a été formé en 1979 par Mick Pointer (batterie) et Steve Rothery (guitare).
Le nom du groupe était alors "Silmarillion", inspiré par le best-seller de J.R.R. Tolkien, mais très vite, ce nom sera raccourci pour devenir le nom définitif du groupe.

Musicalement, le groupe se cherche (dans un style que qu'on appellera alors le "neo-progressif") et est composé par Mick Pointer, Steve Rothery, Brian Jeliman (claviers), Fish (Dereck Dick - chant) et Diz Minnitt (basse). Ce dernier étant recruté début 1981 pour remplacer Doug Irvine (basse essentiellement, mais un peu de chant également avant l'arrivée de Fish).


Fin 1981, Jeliman est remplacé par Mark Kelly et Pete Trewavas remplace Minnitt en 1982 pour former la première version stable de Marillion.

Le groupe ainsi composé peut enfin se consacrer à son art et commence à enregistrer et jouer en concert les premières chansons qui le feront remarquer par EMI. En 1982 sort le premier Single du groupe "Market Square Hero" avec en face b le très long "Grendel".

Le premier album Script For A Jester's Tear sort en 1983 et connaît un succès honorable. Cependant tout n'est pas rose et le groupe, Fish en tête sent que pour gravir la prochaine marche il leur faudra se séparer de Mick Pointer, trop limité à la batterie.




Le groupe

Commence alors une période de flottement durant laquelle plusieurs batteurs sont essayés (Andy Ward, John Martyr, Jonathan Mover) avant que Ian Mosley (ancien batteur de Steve Hackett) soit définitivement recruté pour l'enregistrement du deuxième album Fugazi.



Le groupe sort ensuite un album Live "Real to Reel" qui fera exploser sa notoriété. Mais c'est avec le troisième album "Misplaced Childhood" (1985) et son single "Kayleigh" que Marillion s'impose aux yeux du grand public. L'album est un succès mondial, vendu à trois millions d'exemplaires.



En 1987 sort Clutching At Straws, dernier album studio du groupe avec Fish. Des divergences musicales apparaissent alors dans le groupe, les autres membres reprochant notamment à Fish sa trop grande implication politique (Fish est alors un farouche défenseur de l'indépendance de l'écosse, comme il le chantera ensuite dans Internal Exile, texte refusé par Marillion).

Début 88 sort "B-Sides Themselves", compilation de face-b du groupe, et en septembre 1988, Marillion annonce officiellement le départ de Fish. EMI sortira alors dans la précipitation un dernier album live "The Thieving Magpie".

Marillion cherche alors un nouveau chanteur et le trouve en la personne de Steve Hogarth. L'histoire raconte que son audition a eu lieu dans le garage de Pete Trewavas. h (surnommé ainsi pour éviter toute confusion avec l'autre Steve du groupe) aurait alors joué une cassette contenant Easter au groupe et Steve Rothery aurait alors improvisé le solo qui figurera sur le disque.




Le groupe
Ce "nouveau" groupe est enfin stabilisé et ne changera plus de configuration. Un premier album "Season's End" sort en 1989. C'est un semi-échec : beaucoup de personnes sont persuadées (et le sont encore de nos jours) que le groupe a cessé d'exister avec le départ de Fish.

Particularité de cet album et des suivants : Marillion a perdu avec Fish non seulement un chanteur, mais également un parolier. N'étant pas sûr de pouvoir retrouver une telle perle, ils ont embauché, avant de trouver Steve Hogarth, un parolier du nom de John Helmer. Ainsi, jusqu'en 1999, une grosse moitié des textes des chansons seront l'oeuvre de John Helmer et non de Steve Hogarth. Depuis les années 2000, h s'occupe seul des textes.

En 1991 sort Holidays In Eden. Malgré une production orientée "Pop-FM" par le producteur de Mike and The Mechanics, l'album est également un échec. Marillion disparaît alors quelques années et s'enferme notamment dans un château en France pour écrire et composer une oeuvre bien plus personnelle que "Holidays in Eden". Ce sera "Brave", album concept, considéré par beaucoup comme un des plus grands chefs-d'oeuvre du groupe.


Le groupe
"Brave" sort trois ans après Holidays In Eden, en 1994. C'est un nouvel échec commercial. Sous la pression de la maison de disque EMI, Marillion est forcé de sortir hâtivement un autre album l'année d'après. Ce sera "Afraid Of Sunlight". Décrié à sa sortie. Encensé avec le recul.

Ce huitième album studio marque la fin du contrat avec EMI. Marillion décide alors de continuer sans l'appui d'une major, en indépendant. Ce qui n'empêche pas EMI de sortir "Made Again", album live à la conception similaire à celle de "The Thieving Magpie".

C'est alors une nouvelle période qui débute. En 1997 sort "This Strange Engine" distribué par Castle. Le groupe se doit d'être productif pour survivre et sortira rapidement ensuite "Radiation" en 1998 et "Marillion.com" en 1999. Marillion.com pour rendre hommage à internet, média qui a changé la vie de groupe. En effet, en 1997, lorsque le groupe annonce sur internet qu'il ne fera pas de tournée aux USA parce qu'il n'en a pas les moyens, un groupe de fans décidera de se cotiser pour rendre cette tournée possible. 60.000 $ seront ainsi collectées et la tournée aura lieu. Le groupe réalisera alors l'incroyable opportunité que présente internet et sa base solide de fans fidèles.

À l'été 2000, Marillion lance une grande souscription sur internet et propose à ses fans de financer directement la réalisation du prochain album. 12.000 fans répondent présents avant même d'avoir entendu une seule note de musique, et Marillion, débarrassé de Castle, sort alors Anoraknophobia en 2001 qui est le premier album depuis Misplaced Childhood a vendre plus que le précédent. Les ventes se stabilisent alors autour d'environ 150.000 unités par album. C'est peu, mais Marillion s'étant débarrassé des intermédiaires et gérant ses propres affaires via son label "Racket Records" et son site internet, c'est suffisant pour vivre. D'autant plus que le groupe en profitera pour mettre en vente un certain nombre d'enregistrements réclamés depuis longtemps par les fans : des "making of" (maquettes des albums), de nombreux enregistrements "live" des différentes tournées, des DVDs musicaux (Marillion fut un des pionniers du genre)...

En 2004 sortira le double album "Marbles". En 2007 ce sera au tour de "Somewhere Else", suivi en 2008 par "Happiness is the Road" un autre double album. Mais cela relève plus de l'actualité que de l'histoire...







Paperlies Version 3.0 © 2004 - 2017 The Web France
497793 visiteurs - 13 visiteurs sur le site - 2 visiteurs sur cette page.
Retour en haut de la page
 
  (vide)