(vide) (vide) (vide)
 
Logo The Web France Photo des cinq membres du groupe
Fan-Club officiel francophone de Marillion
 
 


10 chroniques pour ce disque - Note moyenne : 9,3/10
Trier par    [ date ↓ ]   [ auteur ]   [ note ]


Par Vince51, le 06/10/2012 à 21:45. Note : 9/10

Le meilleur album période H à mon avis.
Du rock progressif à thème comme on en redemande. Des titres divers et riches, parfois inquiétants (invisible man) et tout fini en apothéose avec Neverland.
Les petits intermèdes Marbles sont également très beaux.



Par Mr a, le 24/09/2011 à 14:37. Note : 9/10

Le chef d'oeuvre période h? peut être si on prend en compte l'émotion transmise par certains titres mais quelques petites faiblesses m'empêchent de mettre la note maximale.
Les + d'abord: "the invisible man", LE titre de l'album avec une construction épatente; ensuite le morceau de bravoure"ocean cloud" qui rappelle ce qu'était le progressif au début de Marillion; "you're gone" qui est finalement un bon choix de single et qui s'en tire haut la main et "angelina", ballade nocturne envoûtante et langoureuse.

Les - maintenant: d'abord "drilling holes" qui fait brouillon; le deuxième single "don't hurt yourself" qui est trop léger et avec un refrain trop répétitif et enfin-et là je ne vais pas me faire que des amis-il y a "neverland" qui pour moi aurait méritée d'être plus courte car oui je trouve ce titre interminable et pas aussi puissant que ça .
Mais je pinaille car Marbles est quand même un grand album qui a fait date dans la carrière du groupe.



Par anarael, le 04/12/2010 à 20:06. Note : 10/10

Bien que la perfection ne soit pas de ce monde, je n'hésite pas à mettre 10 à cet album qui est, de mon point de vue, monumental. Tous les morceaux sont bons ... sauf quelques-uns qui sont excellents.
Et ceux qui sont justes bons deviennent très bons en live ... que dire alors de ceux qui sont excellents ... Neverland est un morceau monstrueusement diabolique dans sa construction et son interprétation. En plus, il est comme les très grands crus, plus il est joué, meilleur il est. Je ne pensais pas être capable d'écouter un morceau de musique aussi souvent sans me lasser ... et pourtant ... j'ai bien du l'écouter quelques milliers de fois depuis sa sortie. Et la version de la convention 2009 est proprement hallucinante.
Tout dans cette album exprime la maturité et l'excellence quoiqu'on en dise du partage de l'émotion entre les membres du groupe. Tout y est puissant ... même dans l'émotion, même dans la douceur, même dans la justesse et la précision du jeu.
Et je vais arrêter là parce que sinon j'y suis encore demain et je lasserais ...



Par fishillion, le 03/12/2010 à 20:53. Note : 9/10

bon album marbles m'a surpris. super concert lors de la tournée.



Par Caro, le 16/06/2010 à 20:08. Note : 10/10

Le deuxième double qui mérite la note maximale ! Un monument cet album. Un tout cohérent qui ne mérite effectivement pas une version simple forcément tronquée. Bien sûr pour moi, les trois morceaux les plus marquants sont les grands classiques : « Invisible Man », qui représente à mon sens l’« absolu du prog » (= morceau long, plusieurs périodes, changements de rythme, passages uniquement musicaux). Une très grande réussite ! « Ocean Cloud » pour son côté planant et son rythme lancinant évoquant si bien les vagues. Et enfin « Neverland » qui reste mon morceau favori pour faire mes étirements de yoga et ma séance de relaxation !
C’est en fait en découvrant la version Live du DVD « Marbles on the road » que j’ai finalement adhéré à Marillion. Mon mari avait déjà essayé de me faire écouter quelques titres (tout albums confondus), mais à part « Marillion.Com », je n’avais jamais supporté un album entier ! Et là, sous ses yeux ébahis, je suis restée scotchée sur la prestation de H sur « Invisible Man ». Ne souhaitant pas m’arrêter là, je me suis mise à écouter l’album. Puis tous les autres… Ma session de rattrapage venait de commencer.



Par TiCi, le 15/06/2010 à 22:52. Note : 10/10

J'avais abandonné Marillion depuis 10 ans (AOS), je me demandais ce qu'ils devenaient, et un ami m'a prêté la version double de Marbles qu'il tenait en très haute estime.
Alors à la première écoute, ok c'est du bon, ça s'écoute c'est sûr, mais pas d'étincelle. Est-ce que j'avais les oreilles bouchées ? En fait je suis surtout resté sur la première impression de Invisible Man, qui est tout de même un morceau complexe, et le reste est passé sans que j'y fasse trop attention.
J'ai tenté la vidéo du live, prêtée par ce même ami, surtout pour faire découvrir le groupe à ma moitié, et sans trop d'espoir. Et paf ! C'est là que l'inattendu est arrivé. Ma moitié a accroché. En particulier sur Invisible Man. Incredible ! Alors j'ai réécouté l'album.
D'abord une sélection des titres les plus faciles : Fantastic place, Angelina, The only unforgivable thing, Don't hurt yourself et You're gone. Ça peut sembler une hérésie - moi même j'ai du mal à y croire - mais c'est comme ça que ça s'est passé : je redécouvrais Marillion.
Et puis la totale. Un album génial (n'ayons pas peur des mots) : dense, intelligent, rythmé, émouvant... Des musiciens au top dans une alchimie parfaite, une interprétation sensible et puissante.
Pour moi, aucun titre à jeter. Chacun à son charme, et sa place. Impossible d'en citer un "plus faible", car selon les moments, selon les ambiances, tous sont susceptibles de devenir ceux que l'on a envie d'entendre.
Par contre, indéniablement il y en a qui arrivent encore à se distinguer dans cette pléthore de bijoux : Invisible Man, peut-être THE chef d'œuvre du groupe, Fantastic place, au texte sensible et à la mélodie divine, Ocean Cloud, qui une fois apprivoisé ne vous lâchera plus jamais, et bien sûr Neverland, simplement magique.

Avec une telle démonstration de talent, je n'avais plus qu'à rattraper une décennie de retard !



Par Passpass, le 15/06/2010 à 18:01. Note : 9/10

Coup de bol, les trois morceaux que je n'aime pas ne figurent pas sur la version simple de Marbles.
C'est donc cette version acheté en magasin qui fait référence pour moi.
Sans Ocean Cloud (trop floydien), sans Damage (trop radioheadesque), et sans Genie (trop...naze), on obtient l'album parfait qu'on attendait depuis longtemps.
Le "son" était déjà de retour sur Anorak, mais là pour le même prix on a aussi les mélodies.
Pour moi qui ne les avaient plus vu en concert depuis 96, c'est cet album qui m'a donné envie d'y retourner; pas une mince affaire.



Par Laurent-TWF, le 13/06/2010 à 14:42. Note : 9/10

Pour moi, il n'existe que la version double de Marbles et la version simple est une hérésie, une erreur du groupe (soit disant pour plaire aux maisons de distribution).
Ce double concept album contient quand même quelques morceaux dont on se serait bien passé, je pense à You're Gone (pourquoi le jouent-ils autant en concert ?) et à The Damage (qui passe un peu mieux en concert mais qui est quand même trop joué à mon goût).
Mais le reste est vraiment excellent et est à l'image de ce que Marillion sait faire en ce début de 21ème Siècle.
Au Marillion Weekend de 2003, on avait eu la chance de découvrir quelques morceaux pas totalement achevés en exclusivité. Angelina sonnait vraiment très (trop) Dire Strait. Mais dès la première écoute de Pacific Rower (renommée depuis Ocean Cloud) et surtout de Neverland on s'est tous dit qu'on venait d'assister à quelque chose de spécial ! Ils ont beaucoup joué Neverland depuis, mais comment peut-on s'en lasser ? Le final du Marillion Weekend 2009, avec les confetti qui n'arrêtaient pas de tomber sur nos têtes, restera encore longtemps gravé dans nos mémoires...



Par chtimarillion, le 31/05/2010 à 11:50. Note : 9/10

après anorak,je réattendai un album de M avec impatience et alors là, je ressombrai dedans définitivement
des morceaux à tomber (invisible man,neverland,ocean cloud...),une prod extra,peu de temps morts,une tournée fantastique,bref un nouveau tournant



Par chatperdu, le 23/02/2010 à 10:18. Note : 9/10

à tout seigneur, tout honneur : je commencerais par mon album préféré de nos 5 virtuoses, Marbles, qui contient également mon titre préféré du quintet, à savoir "Ocean Cloud".....ma note de 9 s'explique par mon idée que la perfection n'est pas de ce monde....mais avec ce double album épique, nos 5 ménestrels s'en approchent...de la perfection...!la qualité des compositions n'a d'égale que la pureté du son, la qualité de la production et l'homogénéïté de l'ensemble.....des titres comme Ocean Cloud, mais aussi Invisible Man ou Fantastic Places, ou encore Angelina ont une puissance et une beauté émotionnelle, une pureté rarement égalées dans leur carrière....sublimées par une interprétation de haute volée!!!cet album est un must, un chef-d'oeuvre de Marillion, si ce n'est LEUR chef d'oeuvre...?







Paperlies Version 3.0 © 2004 - 2017 The Web France
530865 visiteurs - 8 visiteurs sur le site - 1 visiteur sur cette page.
Retour en haut de la page
 
  (vide)