Deep Purple... and family

Tout ce qui concerne la musique et qui n'est pas directement lié à Marillion...
Répondre
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Deep Purple... and family

Message par gato13 » 05 août 2020, 15:44

À l'occasion de la sortie de leur nouvel et 21ème album studio, je me suis dit que ce serait sympa de se replonger dans le tumultueux parcours de ce groupe exceptionnel nommé Deep Purple. Véritable institution d'un genre musical dont il est un des précurseurs, Deep Purple a engendré un patrimoine discographique conséquent, constellé d'albums historiques et incontournables qui bien souvent continuent d'éclipser d'autres pépites plus méconnues du grand public. Pour bien s'y retrouver, chaque période du groupe était appelée Deep Purple Mark. Et par le grand nombre des musiciens et chanteurs qui ont jalonné son histoire, l'arbre généalogique du Pourpre Profond s'est enrichit de groupes devenus à leur tour des références du hard rock et du rock en général.

DEEP PURPLE MARK I

Image
(1968)

"Shades of Deep Purple" paraît en 1968. Le groupe est alors composé de Jon Lord (claviers), Ritchie Blackmore (guitare), Ian Paice (batterie), Rod Evans (chant) et Nick Simper (basse). L'album est composé de quatre adaptations et laisse déjà entrevoir l'extraordinaire versatilité du groupe. Le hard rock n'est pas à l'heure du jour mais ce premier essai demeure un jalon important à l'aube d'une carrière flamboyante...













:wub:
Modifié en dernier par gato13 le 05 août 2020, 16:26, modifié 1 fois.
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 05 août 2020, 16:06

Image
(1968)

Second album, "The book of Taliesyn" paraît en 1968. Naviguant comme pour le premier opus dans un style pop/psychédélique, il contient trois reprises et un formidable instrumental "Wring that neck" qui allait devenir un grand classique scénique du groupe.













:wub:
Modifié en dernier par gato13 le 05 août 2020, 16:24, modifié 1 fois.
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 05 août 2020, 16:23

Image
(1969)

Troisième et dernier album enregistré avec Rod Evans (chant) et Nick Simper (basse), une seule reprise et six compositions originales. Cet album qui est le meilleur des trois premiers marque la fin du Deep Purple Mark I. Il contient la sublime et émouvante "April". Un grand album !













:wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 05 août 2020, 23:34

Image
(1969)

C'est avec cet album que le groupe présente ces deux nouveaux membres à savoir Ian Gillan (chant) et Roger Glover (basse). Concert enregistré au Royal Albert Hall le 24 septembre 1969 où le groupe interprète ce concerto composé par Jon Lord. Trois titres rock sont interprétés en début de représentation dont une fantastique version de "Wring that neck" et une nouveauté "Child in time" qui allait apparaître en version studio quelques mois plus tard sur un album qui marquera un tournant dans la carrière du groupe qui débutait sa phase Deep Purple Mark II. À suivre...













:wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 06 août 2020, 13:39

DEEP PURPLE MARK II

Image
(1970)

Quatrième album studio et pour beaucoup de personnes ne jurant que par la période Deep Purple Mark II, "In rock" est l'album avec lequel tout a commencé. Ian Gillan (chant) et Roger Glover (basse) ont rejoint Ritchie Blackmore (guitare), Jon Lord (claviers) et Ian Paice (batterie). Martin Birch se charge de la production. Oublié la pop/psychédélique, le son du groupe s'affirme et devient résolument hard. L'intro de "Speed King" à elle seule est un pure moment de folie dévastatrice et sonore. La guitare de Blackmore s'impose et la fantastique voix de Gillan transcende chaque composition de l'album. La section rythmique Paice/Glover est prodigieuse et l'orgue Hammond de Lord impérial. Petite anecdote, la maison de disque trouvait que l'album n'avait pas de potentiel commercial. Le groupe enregistra alors "Black Night" qui ne sortit qu'en single. On connait la suite. Avec "In Rock", le groupe signe un premier chef d’œuvre taillé dans la roche. Quant à "Child in Time" : UN MONUMENT ROCK !!!



















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 06 août 2020, 15:20

Image
(1971)

Cinquième album studio du groupe. Ritchie Blackmore abandonne sa "Gibson ES-335" et joue désormais exclusivement sur "Fender Stratocaster". "Fireball" souvent oublié du grand public et de la presse rock a pour seul défaut d'être sorti après "In Rock" et avant "Machine Head". C'est un album admirable à la production soignée, aux compositions riches et variées. Il est précédé cinq mois avant sa parution par le single "Strange Kind of Woman" qui ne figure pas sur l'édition européenne du disque. Un incontournable du groupe à redécouvrir et à réévaluer à sa juste valeur !



















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 06 août 2020, 17:12

Image
(1972)

Un incendie à Montreux, une fumée sur un lac, un album enregistré à l'initiative de Claude Nobs dans les couloirs et les chambres d'un hôtel fermé pendant l'hiver. Né dans des conditions surprenantes et extrêmes, "Machine Head", sixième album studio du groupe est entré dans la légende. Un tube planétaire porté par un riff mythique, des musiciens au sommet de leur art, une inspiration prolifique, un son sensationnel et à l'arrivée un MONUMENT DU ROCK !!!

















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 06 août 2020, 23:27

Image
(1972)

Enregistré sur trois soirs lors de leur tournée japonaise pour promouvoir "Machine Head", cet album live était destiné au départ seulement au marché japonais. Heureusement qu'il en fut tout autre et que le groupe décida d'une sortie internationale afin de contrer les nombreux bootlegs qui circulaient alors. Un double vendu pour le prix d'un simple et un aller-simple pour le nirvana du rock, l'expérience live ultime, un monument du rock sans overdubs, sans coupures en conservant les pains. Du vrai live chaud bouillant, de la braise ardente qui vous irradie les oreilles de plaisir, une extase musicale de chaque instant. Ritchie Blackmore, Jon Lord, Ian Gillan, Ian Paice et Roger Glover en état de grâce ont gravé pour l'éternité la référence live ultime : "MADE IN JAPAN" !!!

















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 07 août 2020, 06:51

Image
(1973)

Septième album studio du groupe, "Who Do We Think We Are" signe la fin du premier chapitre du Deep Purple Mark II. En effet, à l'issue de l'enregistrement où les tensions rêgnent entre Ritchie Blackmore et Ian Gillan, ce dernier et Roger Glover quittent le groupe. Jusqu'à la reformation de ce line-up légendaire en 1984. Souvent ignoré voire rejeté par de nombreux fans et par la presse rock en général, faisant suite à la fastueuse année 1972 qui vit les parutions de "Machine Head" et "Made in Japan", ce formidable album ne mérite pas toutes les critiques qu'il rencontre depuis sa sortie et le rejet qu'il provoque. Il y a tout d'abord le hit imparable "Woman from Tokyo", la merveilleuse "Mary Long" et la magnifique "Our Lady". Les autres titres sont variés et d'une efficacité redoutable. Un grand album à réhabiliter qui clôt merveilleusement le deuxième chapitre de la saga Deep Purple !















:wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4304
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Deep Purple... and family

Message par gato13 » 07 août 2020, 11:41

DEEP PURPLE MARK III

Image
(1974)

Huitième album studio, "Burn" marque le début de la Mark III du groupe. David Coverdale (chant) et Glenn Hughes (basse + chant) ont rejoint Deep Purple et apportent du sang neuf au groupe. De par leurs timbres de voix et leur background ils donnent à la musique du Pourpre Profond une texture plus blues parfois soul et funky. Et autant le dire de suite, cet album est une totale réussite et se révèle aussi important que "In Rock" et "Machine Head". Il contient un lot incroyable de classiques instantanés et un grand nombre de pépites. La production est divine, le groupe en très grande forme notamment Ritchie Blackmore impérial et les voix de David Coverdale et Glenn Hughes font des merveilles. Avec "Burn", Deep Purple Mark III signait un nouveau chef d’œuvre indispensable !!!



















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Répondre