LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 03 avril 2018, 17:13

Image
(2014)

Une réussite due en grande partie au jeu fin et sensible de l'excellente Amy Adams et à la mise en scène inspirée de Tim Burton.

8-)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 03 avril 2018, 23:18

Image
(2017)

Émotion, tendresse, humour et aventures rocambolesques sont les ingrédients de ce "Ferdinand" qui bénéficie d'une animation impeccable au service d'un message de tolérance et de refus de la violence.

UNE BELLE RÉUSSITE !!!

:)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 05 avril 2018, 17:29

Modifié en dernier par gato13 le 06 avril 2018, 00:04, modifié 1 fois.
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 05 avril 2018, 17:35

Image
(1988)

Un classique de la fantasy et un film enchanteur.

MERVEILLEUX !!!

:D :D :D
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 06 avril 2018, 00:00

Image
(2018)

Un festival de références et clins d’œil qui se veut un vibrant hommage, de la part d'un jeune homme de 71 ans, à la pop culture des années 80 dont il est un des principal artisans pour ne pas dire le père ou le patron de tout un pan du cinéma mondial de ces 40 dernières années. Et même si comme moi on n'est pas un adepte des jeux vidéos, on ne peut que s'extasier devant la richesse visuelle et thématique qui nous est proposée ici. Dire que les 2h15 du film passent à la vitesse de la lumière est un doux euphémisme tant la mise en scène est d'une fluidité et d'une maestria bluffante. Et pour que la fête soit complète, rien de mieux que de nombreuses et judicieuses citations musicales aussi bien sonores que visuelles fort réjouissantes (Rush :D ).

MONSIEUR SPIELBERG... UN GRAND MERCI !!!

DU CINÉMA À L'ÉTAT PUR TOUT SIMPLEMENT GÉNIAL !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

elihah
Membre Sénior
Messages : 1094
Enregistré le : 17 février 2016, 02:17

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par elihah » 06 avril 2018, 05:11

Pour faire un équilibre, kro film d'une copine:
"Ready Player 1 par Steven Spielberg avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn et T. J. Miller
Le monde est devenu une dystopie cyberpunk : de grandes inégalités sociales, des bidonvilles géants autour de villes jardins habitées par des riches. Quand on est pauvre, on a une seule chose : l’Oasis. Un univers virtuel dans lequel on peut être ce qu’on veut : on peut être un prince, un ninja, une fille sublime, un robot géant. Le créateur de l’Oasis était un philanthrope asocial : l’Oasis est gratuit. Quand il est mort, il a caché 3 easter eggs dans le monde. Celui qui les trouvera possèdera l’Oasis. Parzival est un pauvre ado vivant dans un mobil home avec sa tante. Mais dans l’Oasis, il est un chevalier à la recherche du secret de l’Oasis. Il s’oppose à une mega corps qui tente aussi de s’approprier l’Oasis pour transformer cet univers appartenant à tout le monde en une grande entreprise commerciale. La clé du mystère, c’est d’avoir une connaissance impeccable de la pop culture, si chère aux yeux du concepteur de l’Oasis.
J’avais vraiment aimé le roman d’Ernest Cline à l’origine de ce film. C’était la première fois que je voyais au centre d’un roman les références de mon adolescence. Et quand j’ai vu la bande annonce, j’ai fait des bonds partout. Et puis, j’ai réalisé que c’était un film de Spielberg, et je me suis dit qu’il risquait d’être plus gentil et plus fade.
A l’arrivée, je ne suis pas très convaincue, même si en gros, j’ai aimé. Ce film est une sorte de jeu vidéo géant, bourrée de références à la pop culture américaine des années 80… Alors, évidemment, c’est plaisant de voir mobiliser en grand des éléments de ce qui était une sous-culture quand j’étais ado… Le roman de Cline est paru en 2011… 7 ans plus tard, j’ai le sentiment qu’il est curieusement périmé. En effet, quand il est sorti, la culture des années 80 était très à la mode : elle correspondait à l’enfance des quadras de milieux socioprofessionnels moyens et supérieurs. En somme, ils exerçaient involontairement une domination culturelle en imposant leur culture jeune. Les quadras deviennent des quinquas… Parmi le public du cinéma, qui se souvient de Buckaroo Banzaï ? Last Action héros ? Chucky ? La DeLorean est-elle à ce point encore reconnaissable ? « Take On Me » de A-ha ? Doom ? Adventure ?
Spielberg a adapté en partie : le groupe Rush très présent dans le livre n’apparaît que sur un poster à la fin et les Monty Python sont plus discrets que dans le livre. Toutefois, je me demande si on n’est pas déjà passé à la nostalgie d’après, celles qui comportent des Tortues Ninjas, des Powers rangers, et je ne sais pas quoi, parce que ce n’est pas la mienne. La nostalgie des années 80 est en passe d’être démodée et de devenir de l’histoire."

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 06 avril 2018, 09:46

Très bonne chronique de ta copine !
Perso, je ne suis pas un nostalgique des années 80 sauf cas isolés de films ou groupes. Et je n'ai pas lu le roman à l'origine du film. Et il y a un bon nombre de références du film (notamment celles concernant les jeux vidéos) qui ont du me passer par-dessus la tête. Alors, que Steven Spielberg ne soit pas totalement fidèle au matériau d'origine (rare qu'un film le soit complètement) n'a que peu d'importance. Ce qui l'est à mes yeux, c'est de voir un jeune homme de 71 ans s'amuser et rappeler que le cinéma, avant tout, c'est du pur divertissement et que contrairement à un certain cinéma dit d'auteurs faisant "rage" par chez nous des cinéastes tels que Spielberg, Burton, Cameron (qui n'en sont pas moins auteurs) et d'autres encore en ont toujours conscience et respectent cette magie du 7ème art en offrant au public qui a gardé son âme d'enfant (peu importe que l'on soit plus sixties ou seventies, plus eighties ou nineties) des œuvres de très grande qualité comme l'est "Ready Player One". Et je trouve que l'exemple de Nonotofu avec son fils (si je peux me permettre de te citer Nonotofu) illustre bien ce que peut être la magie du cinéma : un partage, un échange inter générationnel et plus que tout... du fun, du fun et encore du fun !!!

;)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1144
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Nonotofu » 06 avril 2018, 19:08

Comme toujours, Gato nous a parfaitement résumé le film.
Tout comme lui, je n'ai pas lu le livre (par contre j'ai vraiment envie de le lire) mais j'ai vraiment apprécié ce qu'il m'était proposé.
De toute façon, il est impossible d'adapter correctement un livre et en plus, dans le cas présent, certaines références du livre ne pouvaient pas être autorisées à cause des droits de certaines licences. Et Spielberg en a fait, une fois de plus, un film personnel.
Et il y avait longtemps que je n'étais pas sorti d'une salle de ciné avec un sourire béat. ;)
Par contre, pour la petite histoire, les premières minutes du film avec la présentation de l'Oasis ont faillit me faire vomir. La faute à la 3d et à une caméra assez mouvante. ;)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6370
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 06 avril 2018, 23:00

ce soir:
Image
de Oliver Stone (1999)

le fracas des chocs,les fêtes ou drogue et sexe se mélangent,les coulisses parfois sordides d'un milieu où l'avidité et la cupidité dominent,des joueurs prêts à risquer leur vie pour une prime de un million de dollars....le tout orchestré avec maestria par un Oliver Stone en grande forme qui filme ses gladiateurs des temps modernes avec toute la fougue qu'on lui connaît!
montage percutant,travellings incroyables,bande son à couper le souffle et surtout un impressionnant casting emmené par un Al Pacino qui ne joue pas le rôle d'un entraineur de foot américain mais qui est un entraineur de foot américain (il est véritablement prodigieux)..."l'enfer du dimanche" est un film puissant,une vision de l'Amérique dominée par l'orgueil et l'argent à travers le prisme de son sport national;mais c'est aussi un regard porté sur les désillusions d'un homme (Pacino) qui ne comprend plus le sport pour lequel il a tout sacrifié et dont les codes ont changé...un très très grand film !!!

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2280
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 06 avril 2018, 23:14

Image
(2017)

Vous l'aurez compris avec l'affiche clin d’œil, voici un film qui ne se prend pas au sérieux. Un buddy movie au rythme effréné qui ne fait pas dans la dentelle et propose des scènes d'actions spectaculaires emmenées avec brio par un duo Ryan Reynolds/Samuel L. Jackson détonant et franchement drôle.

DIVERTISSANT !!!

8-) :lol:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Répondre