LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 29 août 2019, 07:56

Image
(2011)

David Ficher s'empare du matériau d'origine (roman) déjà adapté deux ans plus tôt avec la formidable Noomi Rapace dans le rôle de Lisbeth Salander. Il faut bien l'avouer, les premières adaptions ressemblaient plus à des téléfilms qui ont été ensuite projetés au cinéma. Seule la performance magistrale de la comédienne transcendait le sujet. Là, on a affaire à David Fincher. Et dès le fantastique générique, on est happé. Le talent immense du cinéaste explose à chaque instant sur l'écran : mise en scène virtuose, photographie soignée, jeu sur les textures et les couleurs, décors et paysages personnifiés faisant partie intégrante de l'histoire. L'esthétique finchienne dans toute sa splendeur. Ambiance glauque, noirceur malsaine, violence crue, zones d'ombre et perversité humaine auraient pu être gommées (le film est produit par un grand studio et se doit d'être grand public), il n'en est rien. Quand on s'appelle David Fincher, on n'édulcore pas. On pousse le spectateur au plus profond de lui-même, on le bouscule, on lui offre du viscéral, du dérangeant et du troublant qui font toute la puissance et la beauté de son cinéma. Cinéma qui fait la part belle aux comédiens depuis son premier film et durant toute sa filmographie. Et c'est peu dire que Daniel Craig et Rooney Mara habitent littéralement leurs personnages. Deux interprétations subtiles, fragiles, intenses qui se répondent et se fondent dans des regards, des gestes savamment orchestrés par le sorcier Fincher. Le reste de la distribution est à l'avenant : Christopher Plummer, Stellan Skarsgård et Robin Wright sont impeccables. Plus qu'une nouvelle adaptation ou un remake, ce "Millenium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes" est une nouvelle pierre à l'édifice d'un cinéaste surdoué à la filmographie irréprochable.

FASCINANT !!!

:wub: :wub: :wub: :wub:
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6721
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 29 août 2019, 16:08

hier soir:
Image
de Gus Van Sant (1998)

sur un scénario de Matt Damon et Ben Affleck (pas encore les stars d'aujourd'hui),"Will Hunting" raconte l'histoire d'un jeune homme surdoué mais rebelle et arrogant qui gâche son talent en traînant avec ses copains dans les bars et en cherchant les ennuis qui pourraient le conduire en prison...
Si on peut regretter la réalisation linéaire et relativement classique de Gus Van Sant,c'est sur la performance exceptionnelle des acteurs qu'il convient de s'arrêter (le génie du regretté Robin Williams,très touchant et la performance de Matt Damon,émouvant) et sur l'intelligence des dialogues (certaines répliques sont justes brillantes).....un film donc émouvant et drôle,tendre et parfois violent mais surtout un film profondément touchant et humaniste,bref une véritable réussite !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 30 août 2019, 07:07

Mr a a écrit :
29 août 2019, 16:08
hier soir:
Image
de Gus Van Sant (1998)

sur un scénario de Matt Damon et Ben Affleck (pas encore les stars d'aujourd'hui),"Will Hunting" raconte l'histoire d'un jeune homme surdoué mais rebelle et arrogant qui gâche son talent en traînant avec ses copains dans les bars et en cherchant les ennuis qui pourraient le conduire en prison...
Si on peut regretter la réalisation linéaire et relativement classique de Gus Van Sant,c'est sur la performance exceptionnelle des acteurs qu'il convient de s'arrêter (le génie du regretté Robin Williams,très touchant et la performance de Matt Damon,émouvant) et sur l'intelligence des dialogues (certaines répliques sont justes brillantes).....un film donc émouvant et drôle,tendre et parfois violent mais surtout un film profondément touchant et humaniste,bref une véritable réussite !

8-)
Une merveille :wub:

;)
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 30 août 2019, 07:43

Image
(1972)

Un film qui raconte la vie courante des flics dans les rues de Los Angeles. De leur quotidien professionnel et de la répercussion de leur métier sur leur vie privée. De leur solitude et de la fragilité qui en découle. En évitant tout spectaculaire, en mettant sa caméra à hauteur d'homme, le réalisateur Richard Fleischer nous plonge au cœur de ces vies hantées par la rue, la misère, la violence physique, l'injustice sociale. Un regard pessimiste, une chronique désenchantée sans réel enjeu scénaristique (c'est l'homme et pas le flic en action qui intéresse le cinéaste), si ce n'est le fait de nous immerger au plus près de ces centurions des temps modernes ("The New Centurions" est le titre d'origine). Polar typique des années 70, "Les flics ne dorment pas la nuit", de par sa rigueur, sa véracité, de par les interprétations bouleversantes de George C. Scott et Stacy Keach, est devenu un modèle du genre. Son influence sur les séries policières et certains films qui suivirent est immense et indéniable. À voir.

POIGNANT !!!

:wub:
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6721
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 30 août 2019, 16:19

hier soir:
Image
de James Mangold (2000)

on aura connu James Mangold plus inspiré ("Copland","Identity" ou plus récemment le crépusculaire "Logan" pour ne citer que ceux là).....timide,lisse,sa version féminine de "vol au dessus d'un nid de coucou" passe un peu à côté du sujet à cause notamment d'une vision un peu caricaturale de l'univers psychiatrique...reste les interprétations convaincantes de Winona Ryder (trop rare) et surtout d'Angelina Jolie (qui obtenait l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle) qui sauvent le film de l'ennui.

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 31 août 2019, 11:08

Image
(1975)

Après l'excellent "Un silencieux au bout du canon", John Wayne récidive et s'embarque pour Londres dans ce nouveau polar. "Brannigan" doit sa réussite dans le contraste entre les méthodes de ce flic de Chicago et celles de Scotland Yard. Les échanges avec ces nouveaux collègues de travail sont le sel et le ressort d'un humour bienvenu. Richard Attenborough (en grande forme) et Judy Geeson rivalisent de malice avec un John Wayne dont le charisme et la justesse de jeu (malgré son cancer avancé) illuminent l'écran. Scénario malin, mise en scène élégante, photographie splendide de Londres, scènes d'action efficaces, bref tous les atouts d'un bon divertissement.

8-)
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6721
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 01 septembre 2019, 17:54

hier soir:
Image
de Quentin Tarantino (2003)

il est de bon ton de dire que QT est un pur génie du cinéma.....serait-il possible d'affirmer que Tarantino est en fait un usurpateur qui,sous couvert d'hommage à un certain cinéma de genre,ne fait de copier,film après film ce qui a déjà été fait ?......"Kill Bill" en est le parfait exemple avec ce qui ressemble à un mélange indigeste des films de la Shaw Brothers,des western Spaghettis et des revenge flicks
Si on ne peut nier l'indéniable qualité de la mise en scène,il ressort de ce "Kill Bill" un goût de vu et re-vu qui n'a rien de génial ou d'innovant...bref Quentin Tarantino fait du Tarantino,tourne à chaque fois le même film,de la même manière sans chercher à se renouveler...on aime ou on aime pas....allez,je m'en vais remettre "un seul bras les tua tous" de Chang Cheh dans le lecteur moi !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 02 septembre 2019, 07:32

Mr a a écrit :
01 septembre 2019, 17:54
hier soir:
Image
de Quentin Tarantino (2003)

il est de bon ton de dire que QT est un pur génie du cinéma.....serait-il possible d'affirmer que Tarantino est en fait un usurpateur qui,sous couvert d'hommage à un certain cinéma de genre,ne fait de copier,film après film ce qui a déjà été fait ?......"Kill Bill" en est le parfait exemple avec ce qui ressemble à un mélange indigeste des films de la Shaw Brothers,des western Spaghettis et des revenge flicks
Si on ne peut nier l'indéniable qualité de la mise en scène,il ressort de ce "Kill Bill" un goût de vu et re-vu qui n'a rien de génial ou d'innovant...bref Quentin Tarantino fait du Tarantino,tourne à chaque fois le même film,de la même manière sans chercher à se renouveler...on aime ou on aime pas....allez,je m'en vais remettre "un seul bras les tua tous" de Chang Cheh dans le lecteur moi !

8-)
Entièrement d'accord avec toi concernant Tarantino ;)

Seuls "Jackie Brown" et "Once upon a time in Hollywood" trouvent grâce à mes yeux car moins tarantignolesque...

8-)
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3503
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 06 septembre 2019, 07:01

Image
(2005)

Biopic retraçant le parcours du boxeur américain James J. Braddock. De ses débuts prometteurs en passant par la misère (durant la Grande Dépression de 1929 à 1934) jusqu'à sa renaissance sportive. Mis en scène par Ron Howard (réalisateur appliqué), "De l'ombre à la lumière" bénéficie d'une reconstitution d'époque minutieuse et d'une photographie superbe. En jouant la carte du mélodrame sans pour autant être larmoyant, Ron Howard réussit le tour de force d'émouvoir et de refléter le quotidien de ces gens qui ont tout perdu lors du krach boursier de 1929. Autre tour de force, les combats de boxe magistralement filmés. Il place sa caméra au cœur du ring et retranscrit à merveille la violence des combats. Le spectateur est assailli d'uppercuts d'une brutalité rare. Mais la plus belle réussite du film est son casting en or. Paul Giamatti épatant, Renée Zellweger bouleversante et Russell Crowe qui réalise une composition éblouissante. Puissant, fragile, blessé, volontaire, il est corps et âme ce boxeur vaincu, ruiné, survivant de petits boulots jusqu'à cette seconde chance qui lui tend les bras. Touchant en père de famille luttant pour la survie de celle-ci. Impressionnant en boxeur combattant sur le ring et devenu malgré lui le symbole de ces oubliés, de ces sacrifiés. Porteur des espoirs et des rêves des plus démunis, il est le "Cinderella Man" (surnom qui lui fut attribué et titre originale du film).

POIGNANT !!!

:wub:
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6721
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 06 septembre 2019, 13:58

hier soir:
Image
de Julien Leclercq (2013)

Les USA ont eu Barry Seal,la France a eu Marc Duval....basé sur une hsitoire vraie,"Gibraltar" raconte l'histoire de Marc Duval,expatrié français qui croule sous les dettes à Gibraltar...il accepte alors de travailler pour les douanes françaises en devenant un informateur sur le trafic de drogue entre le Maroc et l'Espagne....mais sa mission va devenir plus que dangereuse
Julien Leclercq soigne sa réalisation et l'esthétique de son film et livre un thriller bien ficelé (écrit par le scénariste de "Mesrine" et "Un prophète") en plus d'un constat peu élogieux du comportement des autorités françaises...si vous ajoutez à ça une interprétation parfaite du casting (Gilles Lelouche en tête,très convaincant),vous obtenez un film efficace et édifiant !

8-)
Modifié en dernier par Mr a le 06 septembre 2019, 17:12, modifié 1 fois.
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Répondre