LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 08 septembre 2020, 18:00

Hier soir:
Image
de Coralie Fargeat (2018)

Le cinéma de genre français est rare,trop rare....alors quand il est de cette qualité,il ne faut surtout pas passer à côté !
D'une maîtrise totale,le premier film de Coralie Fargeat est une véritable claque !....très violent,très gore,hargneux,"Revenge" est une expérience esthétique rarement vue dans le cinéma hexagonal...et même s'il n'est pas exempt de défauts (comme certaines incohérences et facilités scénaristiques ou encore un jeu parfois limite),ce survival bénéficie d'un travail énorme sur le son et d'une mise en scène d'une inventivité parfois incroyable....encore !!!

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4301
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 13 septembre 2020, 10:44

Image
(2020)

Il semblerait que chez Pixar la qualité soit toujours au rendez-vous. "En avant" en est la preuve éclatante. À partir d'un scénario simple mais tellement riche, le réalisateur a concocté une histoire autour de la famille dans un univers magique et moderne. Une quête pleine d'aventures, d'humour et de tendresse menée à un rythme d'enfer. Des clins d’œil jubilatoires à "Thelma & Louise", "Mad Max" et "Le seigneur des Anneaux" encrent un peu plus ce long métrage dans ce périlleux et délicat passage dans le monde des adultes. Visuellement éblouissant, "En avant" est une merveille euphorisante et touchante à ne surtout pas rater.

MAGIQUE !!!

:wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 13 septembre 2020, 16:50

Vendredi soir:
Image
de Dan Gilroy (2017)

Dommage que le film se perde dans un scénario un peu confus sans que l'on sache très bien quel message Dan Gilroy veut nous faire passer.....Si l'on met ce détail de côté,on s'arrêtera sur la performance hallucinante de Denzel Washington (une de plus),littéralement bluffant dans son rôle d'avocat idéaliste et engagé..."L'affaire Roman J" est un film original,désenchanté et plus sombre qu'il n'y paraît....à voir pour Denzel !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 13 septembre 2020, 17:20

Hier soir:
Image
de Nicole Garcia (2016)

Un film immensément lumineux sur le sentiment amoureux avec une Marion Cotillard d'une grâce folle,belle à mourir et bouleversante en femme libre et forte.Nicole Garcia réalise un film délicat,sensible et fort à la fois,une ôde à la fragilité,à la folie aussi d'une certaine manière qui ne verse jamais dans la facilité ni dans le pathos....exceptionnel !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4301
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 18 septembre 2020, 15:37

Image
(1940)

Adaptation du chef d’œuvre de John Steinbeck, "Les raisins de la colère" est un sommet dans la carrière du cinéaste John Ford. Filmé au plus près de ses personnages dans une forme quasi documentaire, le film somptueusement mis en image dans un noir et blanc magnifique retrace le parcours de la famille Joad chassée de ses terres durant la grande dépression de 1929. Sans aucun misérabilisme, le grand humaniste qu'est John Ford nous plonge au cœur du quotidien de cette famille et par la même de tous les désœuvrés de la grande crise. S'attardant sur les visages, les regards de ces déracinés, le cinéaste filme comme un peintre. Son utilisation du clair/obscur n'est pas sans rappeler les tableaux de maîtres que sont Rembrant ou Le Caravage. "Les raisins de la colère" bénéficie d'une interprétation remarquable. Henry Fonda trouve dans le personnage de Tom Joad un de ses plus grands rôles, il est bouleversant de combativité, de colère contenue, d'abnégation et sa mutation en symbole de la classe ouvrière lors de la scène finale et son célèbre monologue est entré dans la légende du cinéma. Jane Darwell est magistrale dans le rôle de la mère courage, son visage exprimant à lui seul tous les sentiments de ses sacrifiés sur les routes à la recherche d'un travail. Voir ou revoir "Les raisins de la colère" aujourd'hui résonne terriblement car 80 ans après sa sortie, ce monument du 7ème art est encore et toujours tristement d'actualité.

CHEF D’ŒUVRE !!!

:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 20 septembre 2020, 17:02

Hier soir:
Image
De Nancy Meyers (2000)

Bourré de bons sentiments,pétri chichés à n'en plus finir,"Ce que veulent les femmes" repose sur un scénario ridicule qui se veut pourtant original et engagé...au final,on ne sait pas vraiment ce que veulent les femmes et Nancy Meyers emballe le tout dans une mise en scène plate et sans imagination...Si vous ajoutez à cela un Mel Gibson qui cabotine comme jamais que ça en devient horripilant et une Helen Hunt tout juste convaincante,vous obtenez une énième comédie sentimentale sans saveur ni intérêt !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 20 septembre 2020, 17:14

Aujourd'hui:
Image
de David Leicht (2019)

L'adage du "toujours plus" prend ici tout son sens pour un résultat absolument catastrophique...en bref,"Hobbs And Shaw" est ce que le cinéma peut produire de plus débile en matière d'action movie.....scénario stupide et invraisemblable,dialogues flirtants avec le néant intellectuel,scènes d'action qui ne s'embarassent d'aucune crédibilité et mise en scène sans envergure et totalement impersonnelle,ce spin-off de "Fast and Furious" est probablement l'un des films les plus débiles jamais vus sur un grand écran et ce,même vu au dixième degré.....A fuir !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4301
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 22 septembre 2020, 15:07

Image
(1990)

Merveilleuse et géniale adaptation de la célèbre bande dessinée, "Dick Tracy" est un pur bonheur de cinéma. Visuellement éblouissant, collant au plus près de l'univers du comic, le film de Warren Beatty se voit avec un regard d'enfant émerveillé. La direction artistique est somptueuse, la musique enlevée et les performances des comédiens et comédiennes sont dignes de cartoons. Mention spéciale à un Al Pacino déchaîné et hilarant en Big Boy Caprice. Warren Beatty est excellent dans le rôle du détective privé redresseur de torts. Madonna et Glenne Headly sont les parfaites héroïnes de ce "Dick Tracy" qui 30 ans après sa sortie conserve tout son éclat.

JUBILATOIRE !!!

:wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4301
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 24 septembre 2020, 15:05

Image
(1971)

À sa sortie en 1971, "French Connection" fit l'effet d'une bombe. Franc tireur, le cinéaste William Friedkin ("L'exorciste" en 1973), redéfinit le genre policier et offre au cinéma un classique instantané. Cinq oscars dont meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleur montage viendront récompenser cette œuvre révolutionnaire. De par son aspect documentaire filmé, sa réalisation quasi minérale en caméra épaule, ce polar urbain bouscule les conventions et inaugure une nouvelle ère du thriller pour les années qui suivront. Transcendé par un Gene Hackman impressionnant et totalement habité par son personnage et un Roy Scheider fantastique, inoubliable pour ses scènes de filatures et sa poursuite automobile d'anthologie, "French Connection" est aujourd'hui encore à la pointe de la modernité cinématographique et n'a rien perdu de son efficacité, de sa puissance visuelle et viscérale. La marque des très grands films !

MAGISTRAL !!!

:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. (Platon)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7281
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 27 septembre 2020, 10:36

Hier soir:
Image
De Richard Berry (2010)

En choisissant l'angle du film d'action,Richard Berry rate complètement l'enjeu de son film et gâche une ambition certes louable mais bien trop grande pour lui,celle de faire un polar à la française,façon 70's....Plombé par une interprétation à la limite du ridicule (Kad Mérad n'est absolument pas crédible en parrain psychopathe),ponctué de scènes d'action dans lesquelles l'hémoglobine coule à flot parfois gratuitement,"L'immortel" parvient à peine à s'élever au rang de téléfilm....dommage,il y avait matière à une tragédie crépusculaire et violente,profonde et touchante...il n'en est rien !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Répondre