LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4562
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 04 novembre 2020, 16:27

Image
(1991)

Excessif, granguignolesque et épuisant, "Les nerfs à vif" version Martin Scorsese vieillit très mal. Sidérant et bluffant à sa sortie, ce remake du film de 1962 réalisé par Jack Lee Thompson avec Robert Mitchum et Gregory Peck, à trop vouloir surpasser et faire plus violent que son modèle échoue. Tous les comédiens surjouent à commencer par Robert De Niro en roue libre. Seule, la toute jeune débutante Juliette Lewis est juste notamment dans son face à face avec De Niro (qui pour le coup est impressionnant dans le bon sens du terme) dans la meilleure scène du film. Certes, c'est brillamment mis en scène, c'est quand même Scorsese derrière la caméra, mais on est en droit de préférer l'original, plus subtil, moins excessif mais tout autant, si ce n'est plus, inquiétant et pervers. Et surtout au niveau des interprétations, il n'y a pas photo : Robert Mitchum et Gregory Peck n'ont pas besoin d'en faire des caisses pour être parfaitement crédibles et réaliser des performances magistrales. Et puis, il y la magie du noir et blanc...

:oops:
La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. (Forrest Gump)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4562
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 05 novembre 2020, 11:37

Image
(1956)

"La dernière caravane" est certainement l'un des plus beaux westerns jamais tournés. Réalisé par l'immense Delmer Daves, à qui l'on doit "La flèche brisée" (1950), "L'aigle solitaire" (1954), "3h10 pour Yuma" (1957) et "la colline des potences" (1959), il s'inscrit dans la mouvance des westerns pro-indiens qui commençaient à fleurir dans les années 50. Superbement photographié et entièrement tourné en extérieur, le film est une splendeur visuelle notamment grâce à la majesté des paysages de Sedona et Oak Creek Canyon. Un scénario puissant qui n'hésite pas à parler frontalement du racisme et qui met aussi l'accent sur le regard des jeunes face à la violence des adultes. Richard Widmark, en animal traqué, est exceptionnel de magnétisme et d'intensité. Il ne prononce pas une parole durant les vingt premières minutes du film et pourtant il irradie l'écran. Felicia Farr, Susan Kohner et Stephanie Griffin sont magnifiques dans des rôles merveilleusement écrits. Profond, intelligent, engagé, rythmé et émouvant, "La dernière caravane" est un grand film à voir, revoir ou à découvrir.

SOMPTUEUX !!!

:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. (Forrest Gump)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7387
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 07 novembre 2020, 21:10

Aujourd'hui:
Image
de Paul Greengrass (2005)

Mon avis ici :arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=29170&hilit ... ass#p29170

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7387
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 08 novembre 2020, 09:30

Hier soir:
Image
de Jeff Nichols (2016)

Au moment où l'Amérique est fracturée et où Donald Trump a été évincé de la Maison Blanche,redonnant l'espoir à des millions d'américains d'une unité retrouvée,le film de Jeff Nichols résonne étrangement de façon tristement actuelle.

Lui,c'est Richard,elle Mildred.....lui est blanc,elle est noire.....ils vivent dans l'état de Virginie en 1958....et en Virginie en 1958 un blanc ne peut pas épouser une noire et pourtant Richard et Mildred s'aiment,passionnément,respectueusement,tendredment.Ils décident quand même de se marier,à Washington,mais à leur retour chez eux,ils seront arrêtés et condamnés soit à de la prison soit à 25 ans d'éxile hors de l'état,obligés de laisser leurs familles derrière eux....mais une association des droits civiques va leur fournir un avocat qui se battra pour faire abolir cette loi esclavagiste.

"Loving" est donc l'histoire vraie de cet homme et de cette femme,magnifiquement racontée par Jeff Nichols ("Mud","Take shelter" ou "Midnight special") qui avec une infinie justesse évite les facilités et le piège du pathos larmoyant qu'une telle histoire pouvait tendre.

Porté par des acteurs magnifiques d'authenticité,"Loving" est un très beau film,subtil et touchant,sur les combats pour l'égalité,la dignité et l'envie de vivre simplement libre et nous rappelle que l'Amérique s'est construite sur ces terribles inégalités raciales encore tristement d'actualité.

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4562
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 08 novembre 2020, 09:47

Mr a a écrit :
08 novembre 2020, 09:30
Hier soir:
Image
de Jeff Nichols (2016)

Au moment où l'Amérique est fracturée et où Donald Trump a été évincé de la Maison Blanche,redonnant l'espoir à des millions d'américains d'une unité retrouvée,le film de Jeff Nichols résonne étrangement de façon tristement actuelle.

Lui,c'est Richard,elle Mildred.....lui est blanc,elle est noire.....ils vivent dans l'état de Virginie en 1958....et en Virginie en 1958 un blanc ne peut pas épouser une noire et pourtant Richard et Mildred s'aiment,passionnément,respectueusement,tendredment.Ils décident quand même de se marier,à Washington,mais à leur retour chez eux,ils seront arrêtés et condamnés soit à de la prison soit à 25 ans d'éxile hors de l'état,obligés de laisser leurs familles derrière eux....mais une association des droits civiques va leur fournir un avocat qui se battra pour faire abolir cette loi esclavagiste.

"Loving" est donc l'histoire vraie de cet homme et de cette femme,magnifiquement racontée par Jeff Nichols ("Mud","Take shelter" ou "Midnight special") qui avec une infinie justesse évite les facilités et le piège du pathos larmoyant qu'une telle histoire pouvait tendre.

Porté par des acteurs magnifiques d'authenticité,"Loving" est un très beau film,subtil et touchant,sur les combats pour l'égalité,la dignité et l'envie de vivre simplement libre et nous rappelle que l'Amérique s'est construite sur ces terribles inégalités raciales encore tristement d'actualité.

8-)
Très belle chronique ;)

8-)
La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. (Forrest Gump)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4562
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 08 novembre 2020, 13:03

Image
(1972)

viewtopic.php?f=11&t=1299&p=44437&hilit ... nce#p44437

Une œuvre perturbante, d'une noirceur abyssale. Sean Connery dans un de ses plus grands rôles. À voir ou à découvrir impérativement !

:wub: :wub: :wub: :wub:
La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. (Forrest Gump)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7387
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 08 novembre 2020, 20:11

Aujourd'hui:
Image
d'Olivier Marchal (2019)

On le sait;Olivier Marchal possède un sens du rythme et de l'action indéniables et rares dans le paysage cinématographique français et il le prouve encore une fois dans son dernier film,"Bronx",véritable opéra tragique et grandiloquent sur le milieu corse....de la violence brutale,sèche qui frappe fort et qui impose l'ancien flic devenu réalisateur comme l'un des tous meilleurs "faiseurs" français actuels....et même si (encore une fois) il n'évite pas certains écueils et clichés,il livre avec "Bronx" une oeuvre forte,sombre et dans un sens désespérée traversée par des personnages au bord du gouffre,qu'ils soient flics ou voyous....classique certes mais (ultra) efficace !

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7387
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 11 novembre 2020, 16:38

Aujourd'hui:
Image
de Sergio Leone (1966)

Avec un génie hors du commun,Sergio Leone clôt sa trilogie du dollars avec ce qui reste sans doute comme le plus grand western de tous les temps aux côtés de "Il était une fois dans l'Ouest" du même Sergio Leone....scénario riche et dense,réalisation virtuose et techniquement parfaite,musique légendaire et culte,"Le bon,la brute et le truand" est tour à tour jubilatoire,violent,tragi-comique,épique...en un mot grandiose et à jamais au panthéon du cinéma.Un chef d'oeuvre absolu,définitif et indémodable !!!

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 4562
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par gato13 » 11 novembre 2020, 17:47

Mr a a écrit :
11 novembre 2020, 16:38
Aujourd'hui:
Image
de Sergio Leone (1966)

Avec un génie hors du commun,Sergio Leone clôt sa trilogie du dollars avec ce qui reste sans doute comme le plus grand western de tous les temps aux côtés de "Il était une fois dans l'Ouest" du même Sergio Leone....scénario riche et dense,réalisation virtuose et techniquement parfaite,musique légendaire et culte,"Le bon,la brute et le truand" est tour à tour jubilatoire,violent,tragi-comique,épique...en un mot grandiose et à jamais au panthéon du cinéma.Un chef d'oeuvre absolu,définitif et indémodable !!!

8-)
+1!!!

Tu as tout dit et parfaitement ;)

8-)
La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. (Forrest Gump)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 7387
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE ?

Message par Mr a » 14 novembre 2020, 17:01

Aujourd'hui:
Image
de Ang Lee (1999)

Un an avant le film qui le consacrera définitivement à Hollywood ("Tigre et dragon"),Ang Lee réalisait "Chevauchée avec le diable",western intimiste sur la guerre de sécession...si le film d'Ang Lee parvient à émouvoir et à "impressionner" au détour de certaines scènes,on regrettera un manque évident de ryhtme et de souffle épique mais c'est surtout le casting,plat et transparent,qui plombe l'ensemble du film...Reste des paysages magnifiques,un score réussi et une réflexion sur l'honneur et le sens de l'engagement intéressants.

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Répondre