(vide) (vide) (vide)
 
Logo The Web France Photo des cinq membres du groupe

Fan-Club officiel francophone de Marillion

 
 

Index du forum | Marillion | Textes de Marillion | "Texte de Neverland"

Analyses des paroles des chansons de Marillion et suggestions de leur traduction.

Messagepar elihah » 27 Mars 2016, 17:42

NB je m'auto réponds, au cas où il y ait confusion: le syndrome PP n'est pas une entité clinique reconnue comme telle, mais reliable a minima à simplement à un trouble du narcissisme (donc pas loin des psychoses - certains font le lien avec la personnalité borderline)
Déconnecté(e) elihah
Membre Sénior
 
Messages: 517
Inscrit le: 17 Février 2016, 02:17

Messagepar elihah » 17 Avril 2016, 08:18

Je suis allée voir des traducs de chansons, et je salue le boulot !
pas tout lu, mais un truc m'a sauté aux yeux

Some people think I'm somethin'
Well you gave me that, I know
But I always feel like nothing
When I'm in the dark alone

Les gens pensent que je suis quelque chose
Tu m’as donné ça, je le sais
Mais je sens toujours que je ne suis rien
Quand je suis seul dans le noir

you give me that c'est une expression qui veut dire: tu m'accordes/ me reconnais telle chose citée avant.
typiquement i give you that: je te l'accorde.
en clair, en français, on serait plutôt sur:

certains pensent que je suis qq'un (ou qqch, mais bon)
et tu m'accordes/me reconnais ça, je sais bien,
mais je me sens (qd mm)nul
quand je suis seul dans le noir

itou pour
I want to be someone
Who someone would want to be
traduit par:
Je veux être quelqu’un
Qui fasse envie

bah moi je dirais
je veux être qq'un qu'un autre aurait envie d'être
parce que faire envie, tout court, en français ça n'a pas le même sens.
c'est tout le pbme des traducs, l'interprétation.

bon c'était juste en passant. bon dimanche les gens.
Déconnecté(e) elihah
Membre Sénior
 
Messages: 517
Inscrit le: 17 Février 2016, 02:17

Messagepar Ariane » 06 Octobre 2016, 16:23

Déterrage de topic... :)

Puisque les paroles de cette chanson déchaînent tellement les passions (à mon avis, à juste titre) je vais aussi y aller de mon grain de sel, en espérant ne pas trop répéter ce qui a été dit auparavant, j'avoue n'avoir parcouru qu'en diagonale les 8 pages qui précèdent, dont certains développements paraissent particulièrement fouillés et argumentés.

Sans aucune documentation, et juste au ressenti, pour moi Hogarth s'adresse directement à son âme d'enfant, cette âme pleine de lumière et de spontanéité, ce petit être en chacun de nous qui a fomenté les rêves qui ont fait de nous ce que nous sommes, et que l'on a tendance à perdre en grandissant, notre personnalité profonde, notre potentiel infini qui est peu à peu grignoté par tout ce que l'on vit en grandissant.

Mais cette étincelle est toujours là, il faut juste être réceptif à elle. Et quand on est avec elle, on est 100% soi, et on renoue avec ce potentiel infini et tout devient possible. Et pour ça il faut écouter son coeur et non sa tête ("you are not your mind", dira-t-il plus tard), qui nous dirige trop souvent, et nous mène trop souvent sur de fausses pistes. "I want to be someone" est une phrase qui émane de la tête, qui sous-entend "someone else", car nous sommes tous déjà quelqu'un.

Quand il s'adresse à Wendy, il s'adresse pour moi à la Wendy de Peter Pan en tant qu'allégorie de personne tiraillée entre ses rêves, ses désirs profonds (les aventures à Neverland), et la réalité (la cuisine en tant que prison, le temps qui passe et nous éloigne de nos rêves), ce que nous sommes tous.

Et à la fin (Will you be.... I never land in Neverland), il s'adresse à lui même, à son âme d'enfant, à nouveau : "will you be yourself for me ?" par opposition à "I want to be someone" qui mène à la perte totale de soi "someone would want to be someone"...

Voilà voilà, mon ressenti à moi. :)
"Mêlez-vous à qui ne vous regarde, car lointaine est parfois la couleur qui fera votre blason."
Alain Damasio, La Horde du Contrevent
Déconnecté(e) Ariane
Membre Junior
 
Messages: 15
Inscrit le: 03 Octobre 2016, 08:59
Localisation: Paris

Messagepar elihah » 24 Décembre 2016, 07:58

Archi connu:

Image
Wendy you heard this joke?"
"Let me thinker bell it."
Déconnecté(e) elihah
Membre Sénior
 
Messages: 517
Inscrit le: 17 Février 2016, 02:17

Précédent

Retour vers Textes de Marillion

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

 
  (vide)