Et les textes...

La musique de Marillion...
nikowe
Membre Sénior
Messages : 1615
Enregistré le : 08 février 2009, 18:35
Localisation : île de paname, à côté de la seine
Contact :

Re: Et les textes...

Message par nikowe » 13 mars 2012, 01:37

Squeak a écrit :Quels sont les morceaux que vous préférez pour le texte et le sens des paroles?
Y'en a juste un putaing de bon paquet, je vais donc à cette heure tardive en nommer seulement quelques unes de HiTR :

4/ Man from planet Marzipan, juste pour l'adéquation musique-extra-terrestre gentil ... pseudo-science fiction avec du sens...
3/ OLder than me, beau petit texte sans prétention qui me touche
2/ Happiness is the road , tout est dit, le thème général, cette belle intro, the dawn of each new day...
1/ Essence, à mon humble avis sans doute la plus belle de l'album au niveau du texte... mais en fait je n'ai pas lu tous les textes de l'album !
( but i will , one fine day )

0/ ?

Y'en a beaucoup qui ont un message de paix, d'amour... je ne peux que supposer que je ne suis pas le seul qui soit plutôt sensible à ce côté là de cette musique ?

Et j'aime beaucoup BEAUCOUP je l'aime , A few words for the dead...
Easter aussi bien entendu. The Space... Beyond You, le texte m'achève... stop. ...bon si je commence ou continue, je ne vais plus stopper, donc stop now.

Et j'ai bien envie de développer ce topic des textes, mais pas le temps now, et il se peut que je m'éloigne du web pendant une douzaine.
à +

amiQaLemenTe

Squeak
Membre Avancé
Messages : 75
Enregistré le : 07 octobre 2011, 12:30
Localisation : Var

Re: Et les textes...

Message par Squeak » 13 mars 2012, 22:11

legeomancien a écrit :Ben, j'ai fait une chronique de "anoraknophobia"; dis-moi ce que tu en penses...
Donc "Between you and me", "When I meet god", "This is the 21st century"

Je ne connais pas la 1ère, et je vais me repencher sur les 2 autres qui ne m'inspiraient pas musicalement.

Sympas ces chroniques, je ne les avais pas trouvées (bizarre que ça ne soit pas une rubrique du forum, non?)

Squeak
Membre Avancé
Messages : 75
Enregistré le : 07 octobre 2011, 12:30
Localisation : Var

Re: Et les textes...

Message par Squeak » 13 mars 2012, 22:22

nikowe a écrit :
Squeak a écrit :Quels sont les morceaux que vous préférez pour le texte et le sens des paroles?
Et j'ai bien envie de développer ce topic des textes, mais pas le temps now, et il se peut que je m'éloigne du web pendant une douzaine.
à +

amiQaLemenTe
Ouais! ça me plairait bien ça, d'autant qu'il y en a plein à traduire pour les frenchy fans... :wub:
@+ nikowe

Avatar du membre
legeomancien
Membre Sénior
Messages : 245
Enregistré le : 28 janvier 2012, 01:20
Localisation : LA

Re: Et les textes...

Message par legeomancien » 13 mars 2012, 23:12

Des textes qui me touchent, il y en a en fait de plus en plus. Surtout période Hogarth
Top 10 : Invisible man, Neverland, beautiful, when I meet god, this is the 21st Century, this strange engine, childhood's end, these chains, trap the spark,

Hogarth parle vrai, des choses d'aujourd'hui, d'ici (i.e. l'occident) avec des mots simples que même nous non anglophones percevons.
Il parle de choses rarement abordées qui touchent à l'intime à cette part essentielle de nous.
Sans jamais être donneur de leçons ni tomber dans un gloubi glouba convenu, il est humaniste.
Il y a pour moi une dimension mystique.
Neverland est un chef d'oeuvre qui évoque pour moi la nuit obscure éprouvée par les mystiques, ou la montre sous un aspect inédit. La fin est une noyade-ivresse... Voyage vers soi (dernières paroles = inside me)
Pour ceux qui connaissent, c'est une sorte de miroir de "cold song" de Klaus Nomi (adaptation de Purcell - paroles de désespoir absolu tirées ainsi du contexte du "king arthur" original).

Les paroles de Neverland que je suis en train de travailler tant bien que mal au piano me touchent particulièrement; bientôt j'en ferai une chronique. Plus je creuse et plus c'est magique.

Sinon, les paroles de beautiful, fines et sublimes ... quand on met en face
"while the fragile and the sensitive are given no chance" du début
et
You strong enough to be
Have you the courage to be

Hymne à la différence, à la fragilité ; conte de mise en garde - tout ce qui est or ne brille pas disait Gandalf en parlant d'Aragorn dans les Seigneur des Anneaux.

Allez, j'arrête.
Je pourrais en parler des heures.

Ca me prendra des années mais j'ai bien l'intention de creuser encore et encore.
He who knows love, knows who you are ... Worlds you may find, lit by a star (Steve Hackett)

Avatar du membre
legeomancien
Membre Sénior
Messages : 245
Enregistré le : 28 janvier 2012, 01:20
Localisation : LA

Re: Et les textes...

Message par legeomancien » 13 mars 2012, 23:15

Squeak a écrit :
nikowe a écrit :
Squeak a écrit :Quels sont les morceaux que vous préférez pour le texte et le sens des paroles?
Et j'ai bien envie de développer ce topic des textes, mais pas le temps now, et il se peut que je m'éloigne du web pendant une douzaine.
à +

amiQaLemenTe
Ouais! ça me plairait bien ça, d'autant qu'il y en a plein à traduire pour les frenchy fans... :wub:
@+ nikowe
Et si on faisait une rubrique pour ça avec un post par texte ??
He who knows love, knows who you are ... Worlds you may find, lit by a star (Steve Hackett)

nikowe
Membre Sénior
Messages : 1615
Enregistré le : 08 février 2009, 18:35
Localisation : île de paname, à côté de la seine
Contact :

Re: Et les textes...

Message par nikowe » 14 mars 2012, 11:45

legeomancien a écrit : Et si on faisait une rubrique pour ça avec un post par texte ??
Why not ? :wub:

Toutes les chansons que tu cites aussi me plaisent. Bien que ne m'étant pas penché sur le détail de Trap the Spark, j'ai une vague idée du sens du nom de cette chanson...

Et la chanson THis strange engine est juste anthologique ! ... dans chaque section il se réfère au passé, dans toutes il évoque des passages de son enfance, hormis sans doute la dernière, dans laquelle il parle de l'Amour...

Estonia aussi magnifique... il y a aussi pas mal de chansons dont les paroles sont vachement simples et belles à la fois... loin de la poésie souvent complexe et belle aussi de Fish... plusieurs autres sortes de poésies à mon avis... Oui j'aime BEAUCOUP les textes ( et la chanson ) de BEAUTIFUL .
Bon je suppose que souvent si on aime beaucoup un texte, on a des chances augmentées d'aimer la chanson...

Peut être quelques exemples de simples et belles à la fois, sont aussi no one can, dry land, waiting to happen, easter, after me...

Egalement Neverland beaucoup , que j'aimais déjà beaucoup au début, mais aussi davantage avec le temps.
Un ami qui a perdu son père vers l'époque de Marbles, voyait lui dans Neverland une possibilité que Hogarth se réfère aussi à son père à lui ( que je ne sais plus quand Hogarth a perdu lui ? ... )
Chacun sezs visions interprétations ...

Tout spécialement Childhood's end me touche infiniment, sentimentalement lié à mon passé.

Et je me plonge souvent avec délice dans interior LuLu, sans capter tout les sens, j'aime la musicalité et les sonorités des textes, les façons qu'il a de les chanter... Berlin aussi .

Beaucoup de chouettes chansons dans mon album fétiche, Brave, le texte de Hollowman me touche aussi.

Et j'en oublie des dizaines... il se peut que je m'éloigne donc du web ces 2 semaines, comme il se peut que non. A+

En tout cas ces idées du sens des textes me motivent m'enthousiasment, bonne idée Squeak !
Tiens même j'ai l'envie d'ajouter que ça m'exalte, me transporte, me passionne, m'excite, m'échauffe, m'emballe, c'est de la balle :D ;) :mrgreen:


AmiQaLement

Squeak
Membre Avancé
Messages : 75
Enregistré le : 07 octobre 2011, 12:30
Localisation : Var

Re: Et les textes...

Message par Squeak » 14 mars 2012, 12:24

[quote="legeomancien]
Et si on faisait une rubrique pour ça avec un post par texte ??[/quote][/quote]

Chiche! ;)

Squeak
Membre Avancé
Messages : 75
Enregistré le : 07 octobre 2011, 12:30
Localisation : Var

Re: Et les textes...

Message par Squeak » 14 mars 2012, 12:38

nikowe a écrit : En tout cas ces idées du sens des textes me motivent m'enthousiasment, bonne idée Squeak !
Tiens même j'ai l'envie d'ajouter que ça m'exalte, me transporte, me passionne, m'excite, m'échauffe, m'emballe, c'est de la balle :D ;) :mrgreen:


AmiQaLement

Super cool :!: Je partage ton enthousiasme :D :mrgreen: :wacko:

nikowe
Membre Sénior
Messages : 1615
Enregistré le : 08 février 2009, 18:35
Localisation : île de paname, à côté de la seine
Contact :

Re: Et les textes...

Message par nikowe » 14 mars 2012, 12:57

Squeak a écrit :Super cool :!: Je partage ton enthousiasme :D :mrgreen: :wacko:
KHeuuuWouA ? mais, ah que oui je veux c'est COOL :D

tiens la preuve que ça m'excite je me remets à balancer un "long" post qui part dans tous les sens :unsure: :blink: :wacko: :lol:
legeomancien a écrit :Hogarth parle vrai, ( ... )

Il parle de choses rarement abordées qui touchent à l'intime à cette part essentielle de nous.
Sans jamais être donneur de leçons ni tomber dans un gloubi glouba convenu, il est humaniste.
Il y a pour moi une dimension mystique.

Sinon, les paroles de beautiful, fines et sublimes ... quand on met en face
"while the fragile and the sensitive are given no chance" du début
et
You strong enough to be
Have you the courage to be

Hymne à la différence, à la fragilité ; conte de mise en garde - tout ce qui est or ne brille pas disait Gandalf en parlant d'Aragorn dans The Lord of the Rings .
Oui Beautiful aussi, un hymne à la TOLERANCE également je suppose, et sans doute y'en a t-il d'autres je pense dans leur discographie, et tout ce que tu dis là me plaît bien, évidemment. Et je pense qu'il y a souvent des textes assez beaux et subtils, et même sinon comme tu dis , des paroles fines et sublimes, c'est aussi mon avis !

B)

Tiens juste une toute petite mini-anecdote au sujet de la dimension que je n'hésite pas à qualifier de spirituelle ( terme qui peut être vachement large et vague si on additionne tous les SENS possibles à la spiritualité... je suppose ) dans la démarche de certains textes de Happiness, et dans le nom de l'album ni plus ni moins ?
: donc sur la tournée Happiness où j'ai eu la chance d'assiter à 3 dates, à la seconde après le gig pendant qu'Hogarth se prêtait au jeu des photos avec fans, je me plaçais pas loin et lui lançais un " Steve, thank you for YOUR ESSENCE, man ! " et ce à quoi il a répondu _en continuant à fixer le photographe sans savoir qui lui avait dit ça_ , " thank you for UNDERSTANDING the meaning of it " ( ou quelquechose d'assez proche, si ma mémoire est mauvaise ^^ je peux me planter légèrement mais c'était le sens en tout cas. :)

Et en 2003 j'étais allé à la convention à Butlins, avec une bonne copine, et cette chouette amie qui se sent spécialement touchée par les textes si je me souviens bien, s'était retrouvée face à lui un soir où j'étais ailleurs, et lui avait dit à quel point ses textes et/ou sa musique lui faisait du bien, vu qu'elle touche en anglais je pense qu'elle voulait causer des textes... le coquin en avait profité pour la serrer dans ses bras, et lui avait parlé des étoiles... peut être de notre insignifiance dans l'espace, ou alors plutôt de notre lien au cosmique ? allez je vais lui demander si elle veut bien me (re)dire ses paroles... pendant cette convention , nous avions eu Neverland jouée en "avant première" alors que Marbles n'était pas sorti, souvenir fantastique !!

Détail amusant si je me souviens bien lors d'une des conventions 2011 auxquelles j'assistais, Hogarth en présentant Man of 1000 faces évoquait le fait qu'il ne comprenait rien à ces très belles paroles de John Helmer, ou comme il l'appelle , the "Helper" ... au fait , depuis quand Hogarth écrit-il vraiment tout seul ses textes ? seulement happiness ?

Fish avait lui davantage une plume de poète dans les rimes et les mots complexes et beaux, et mêmes compliqués et laissant la place possible au décryptage balaise, éventuellment même à l'exégèse de chacun... je pense tout spécialement à l'excellent et fantastique album Fugazi, sans doute un peu difficile au niveau des textes ( moi je ne capte souvent que dalle )
Notre amie des dernières conventions, Jaqueline , ou jacqueline ? qui passait quelquefois sur ce forum ces dernières années, Jackie ou Jacquie ? avait publié un ouvrage remarquable et bel objet, "L'ère du poisson" , dans lequel elle avait je pense essayé des explications de textes passionnantes... elle m'a dit qu'elle a je crois souvent songé à l'écriture d'un second sur l'ère en cours !

Détail amusant, la semaine passée j'ai diné avec 7 passionnés de marillion, des potes de l'ancien forum thisfrenchengine d'il y a une bonne douzaine d'années, et plusieurs m'ont dit qu'ils ne faisaient pas attention au texte, que seul compte sa musicalité... alors qu'ils ont le niveau d'anglais plutôt bon... donc, chacun son feeling, pas de souci, et j'avoue que je ne lis plus aussi systématiquement les textes comme je le faisais y'a 25 ans à l'adolescence ou dans le temps ! mais ça peut évoluer !

AmiQalemente !

nikowe
Membre Sénior
Messages : 1615
Enregistré le : 08 février 2009, 18:35
Localisation : île de paname, à côté de la seine
Contact :

Re: Et les textes...

Message par nikowe » 14 mars 2012, 14:15

legeomancien a écrit :Hogarth parle vrai, des choses d'aujourd'hui, d'ici (i.e. l'occident) avec des mots simples que même nous non anglophones percevons.
Il parle de choses rarement abordées qui touchent à l'intime à cette part essentielle de nous.
Sans jamais être donneur de leçons ni tomber dans un gloubi glouba convenu, il est humaniste.
Il y a pour moi une dimension mystique.
Neverland est un chef d'oeuvre qui évoque pour moi la nuit obscure éprouvée par les mystiques, ou la montre sous un aspect inédit. La fin est une noyade-ivresse... Voyage vers soi (dernières paroles = inside me)
Pour ceux qui connaissent, c'est une sorte de miroir de "cold song" de Klaus Nomi (adaptation de Purcell - paroles de désespoir absolu tirées ainsi du contexte du "king arthur" original).

Les paroles de Neverland que je suis en train de travailler tant bien que mal au piano me touchent particulièrement; bientôt j'en ferai une chronique. Plus je creuse et plus c'est magique.
Là j'écoute la version Somewhere in London. Sans doute ma plus belle chanson de Marillion depuis 10 ou 15 ans, ou davantage, ( avec interior LuLu ) ... d'un point de vue musical en tout les cas je suppose. Et j'admets que les textes de Neverland vont bien avec la musique. Et d'ailleurs c'est la seule chanson dont j'ai recopié les textes en l'écoutant... pour autant que je me souvienne ! ( et en grand nom de ZEUS, gros caractères majuscules colorés ! ! en rouge ou vert faut que je retrouve ça ! nom de Zeus LoL
Oui j'y vois une ivresse aussi, peut-être que je capte un shouilla, inconsciemment plus ou moins ton idée de noyade-ivresse... mais je ne sais pas si je sens complètement le désespoir... et vous ?
Ce qui me semble indubitable, c'est que la musique nous ennivr; et puis, je note la dualité du chant et de la guitare solo qui se superposent et/ou se répondent à la suite/à la fois ... ? on peut y ajouter les petits solos de synthé à la pink floyd ? dans une moindre mesure ? oui quand même je pense.

amiqalement

Répondre