Farewell To Childhood, la der de Fish...

Les différentes carrières solo des membres ou ex membres de Marillion
Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6329
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: Farewell To Childhood, la der de Fish...

Message par Mr a » 26 août 2015, 16:21

la nostalgie fonctionne quand même:bon nombre de ses concerts outre manche sont "sold out" ;)

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

nikowe
Membre Sénior
Messages : 1656
Enregistré le : 08 février 2009, 18:35
Localisation : île de paname, à côté de la seine
Contact :

Re: Farewell To Childhood, la der de Fish...

Message par nikowe » 26 août 2015, 16:47

Mr a a écrit :la nostalgie fonctionne quand même:bon nombre de ses concerts outre manche sont "sold out" ;)

8-)
Ok certes, et tant mieux pour lui ,et pour ceux qui ne seront pas déçus, peut-être que certains concerts seront meilleurs que le mien ( qui était en extérieur,de plus un son parfois moins bon , mais ya tous les autres changements que j'ai (d)énoncés.

Nostalgie comme tu dis, pour cette oeuvre majeure, donc pour cette der de der.


amicalement

Avatar du membre
Le Nobre
Membre Sénior
Messages : 381
Enregistré le : 31 mars 2006, 09:41
Contact :

Re: Farewell To Childhood, la der de Fish...

Message par Le Nobre » 02 septembre 2015, 17:25

Mmoui j'ai essayé d'être le plus magnanime possible, tant de souvenirs, et même de moments privilégiés avec Fish au fil du temps, mais je dois hélas dire que je suis d'accord avec ce que je lis : non seulement la voix qu'on a aimé n'existe plus, et musicalement c'est à la limite du groupe de bal tant les mecs jouent sans conviction, en maîtrisant à peu près leur partition soit (on ne peut pas leur demander non plus une récitation), mais ce n'est pas LEUR musique et ça se sent qu'ils ne la "sentent" pas du tout. Quant aux tempos, plus amorphe c'est pas possible. Je ne suis pas allé voir ça en live et je ne le regrette pas. Ca m'aurait rendu trop triste. Je préfère me régaler dans le coffret récemment sorti par Tony Banks d'un Another Murder Of A Day, d'un Fish en pleine possession de ses moyens, d'un chanteur alors exceptionnel, ce qu'il n'est plus du tout malheureusement, malgré j'en suis sûr sa totale sincérité dans ce qu'il fait aujourd'hui.

J'ajoute que livrer une version de Misplaced qui tue serait peut-être possible si Fish savait s'entourer tel Steven Wilson, qui pour sa tournée américaine doit se passer du batteur et du guitariste qui ont enregistré avec lui le monstrueux Hand Cannot Erase. En leurs lieux et places, il a embauché deux intérimaires, les voici en action. Je mets quiconque au défi de faire croire qu'ils n'ont pas joué sur le disque, c'est hallucinant comme ils SENTENT le truc. Pourtant ils ne sont qu'intérimaires. Comme quoi c'est possible...
https://www.youtube.com/watch?v=V_OV05WzcBM
A+

Répondre