Les concerts 2019

Tout ce qui concerne la musique et qui n'est pas directement lié à Marillion...
Répondre
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3501
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2019

Message par gato13 » 12 avril 2019, 15:28

Image

Premier gros concert de l'année. Avec un pote, on se dit qu'on ne peut louper cette affiche de rêve. Et nous voilà partis d'Aix en Provence direction Villeurbanne. Pour que le trajet paraisse moins long, une playlist mijotée affectueusement et dégustée avec délice : au menu du Manowar, du Ozzy Osbourne, du Ghost, du Deep Purple et comme on ne se refait pas, en plat de résistance du Marillion à savoir "Radiation" ;)

Arrivé au CCO vers 16h45, voiture garée et découverte de la salle ou devrais-je dire du centre culturel puisque c'est de cela qu'il s'agit. Étonnement, une salle de concert ici en ces lieux ? Place à la question cruciale... c'est quand qu'on mange et surtout quoi et où ? Une petite boulangerie pas loin, opération sandwich et brownie (c'est qu'on sait manger dans le sud surtout qu'une fois dépassé Vitrolles pour nous c'est le Nord !). Enfin les portes s'ouvrent, les rockeurs sont lâchés et découvrent une salle... et oui il y a bien une salle de concert comme on les aime, petite, chaleureuse et dotée d'une acoustique idéale !

20h, les magiciens prennent possession des lieux et c'est partie pour 2h45 de folie pure. Le groupe : Neal Morse (chant, claviers, guitares et acting), Mike Portnoy (batterie et chant), Eric Gillette (guitares et chant), Randy George (basse) et Bill Hubauer (claviers et chant). La musique : Rock Progressif foisonnant, kaléidoscopique, mélodique et virtuose. Ils interprètent magistralement et en intégralité le dernier double album "The Great Adventure" : du grand art proche de la perfection. Un son idéal où tous les instruments sont audibles, où les voix sont maîtresses et subjuguent par leur beauté l'auditoire sous le charme. La qualité d'interprétation est stupéfiante de précision et d'énergie. Car ce qui est le plus frappant avec ce groupe c'est que malgré la complexité de la musique et la concentration que cela doit demander, ces virtuoses parviennent à communiquer leur joie d'être ensemble, leur bonheur de partager leur création et le fait d'être sur scène avec le public présent. Oui, on assiste bien à un concert de rock et non à une représentation religieuse et sans âme. Sur scène , c'est de la folie... une folie contagieuse et euphorisante. Le public chante, frappe dans ses mains , bouge et les sourires et l'émotion qui se lisent sur les visages de Neal Morse, Mike Portnoy et consorts font chaud au cœur ! Comme quoi on peut faire de la musique chiadée, complexe qui demande un effort d'écoute sans devenir pompeux et prétentieux. Et quand, comme c'est le cas avec ce mélodiste hors-pair qu'est Neal Morse, on a la faculté de pondre des titres pop entêtants (qui a dit des tubes ?), le miracle se produit. Après un rappel de 35 minutes où le groupe a interprété un immense medley piochant dans tous les albums solo du chanteur, les musiciens quittent la scène sous des tonnerres d'applaudissements. Le public a conscience qu'il vient d'assister à un concert phénoménal, profondément humain à forte puissance émotionnelle. En tapant ce compte rendu, la magie n'est pas encore redescendue et ce n'est pas l'arrivée vers les 3h du matin vers Aix qui me fera regretter d'avoir fait le déplacement. Bien au contraire, ils reviennent quand ils veulent, j'y serai. D'ici là, je serai retourné à Lyon le 10 décembre 2019 toujours avec le pote (qui décidément a de bons goûts musicaux) au Radiant-Bellevue :D

Setlist:
Act 1
Overture: The Great Adventure
The Dream Isn't Over
Welcome to the World
A Momentary Change
Dark Melody
I Got to Run
To the River
The Great Adventure
Venture in Black
Hey Ho Let's Go
Beyond the Borders

Act 2
Overture 2
Long Ago
The Dream Continues
Fighting With Destiny
Vanity Fair
Welcome to the World 2
The Element of Fear
Child of Wonder
The Great Despair
Freedom Calling
A Love That Never Dies

Encore Medley
The Land of Beginning Again
Reunion
The Temple of the Living God
The Conflict
Leviathan
It's for You
Momentum
The Call
Broken Sky / Long Day (Reprise)









:wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Modifié en dernier par gato13 le 23 mai 2019, 06:35, modifié 1 fois.
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1397
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: Les concerts 2019

Message par Nonotofu » 12 avril 2019, 19:14

Un compte rendu qui fait envie.
J'ai regardé un concert sur tontuyau l'autre soir, quelle claque. Surtout lors du swap avec les instruments.
;)

elihah
Membre Sénior
Messages : 1270
Enregistré le : 17 février 2016, 02:17

Re: Les concerts 2019

Message par elihah » 13 avril 2019, 10:48

Wow. Donc Gati tu as passé un super moment :-)

Chris54
Membre Sénior
Messages : 123
Enregistré le : 03 septembre 2009, 07:53

Re: Les concerts 2019

Message par Chris54 » 22 avril 2019, 12:16

Excellent concert de RPWL avec le bassite de Sylvan.
C'était l'unique date française.

https://www.youtube.com/watch?v=4WHzXhonrjk

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3501
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2019

Message par gato13 » 15 mai 2019, 12:56

Image

Image

Je passe très rapidement sur Bokassa... sans intérêt pour moi !

Place à Ghost pour un concert millimétré et maîtrisé à la perfection. Emmené par le charismatique leader Tobias Forge, le groupe étale toute sa classe durant les 55 minutes de leur show. Son impeccable où l'on distingue chaque instrument et visuel soigné (malgré le fait qu'il fasse encore jour). Je suis conquis, envoûté par ce groupe que je me suis promis de revoir lors de leur prochaine tournée. La Ghost-addiction me gagne !

Setlist:
Ashes
Rats
Absolution
Ritual
From the Pinnacle to the Pit
Faith
Cirice
Miasma
Year Zero
Mummy Dust
Dance Macabre
Square Hammer

Après cette entrée en matière de luxe, place aux héros du soir.. j'ai nommé Metallica !

Le stade s'éteint, sur l'immense écran qui forme la scène apparaissent Clint Eastwood et Eli Wallach... frissons... "The Ecstasy of Gold" résonne dans l'enceinte... re-frissons. Puis soudain, ils sont là... folie... et c'est partie pour 2h20 d'un show gargantuesque de décibels, de lights magnifiques, de projections merveilleuses grâce à cet écran (qui ressemble plus à une immense grille) amovible en 5 parties. Le son est puissant, maitrisé et ne souffre d'aucunes faiblesses techniques (ou d'un quelconque ingé son sourdingue) bref que du bonheur. James Hetfield (55 ans), Kirk Hammett (56 ans), Lars Ulrich (55 ans) et Robert Trujillo (54 ans) sont heureux d'être sur scène et le public le sent bien. Quelle osmose, quel partage entre le groupe et la "Metallica Family". Alternance de nouveautés, de classiques et de titres rarement interprétés. Et puis vint l'instant de la surprise, du titre jamais joué sur scène et pour cause puisqu'il s'agit de "Ma Gueule" chantée en français par Robert Trujillo accompagné de Kirk Hammett et du public conquis, ému qui crie à l'unisson "Quoi Ma Gueule.. qu'est-ce-qu'elle a ma gueule...". Un moment fort chargé en émotion et un vibrant hommage avec l'apparition d'une superbe photo au centre de l'écran. Respect !
Metallica... la classe des très grands groupes et une générosité scénique entière et totale !
C'est exténué, aphone, le sourire aux lèvres et les yeux embués de joie et d'émotion que je quitte le Stade de France, certain d'avoir assisté à un concert exceptionnel de la part d'un immense groupe. C'était ma 4ème... vivement la 5ème !

Setlist:
The Ecstasy of Gold (Ennio Morricone song)
Hardwired Intro
Hardwired
The Memory Remains
Ride the Lightning
The God that Failed
The Unforgiven
Here Comes Revenge
Moth Into Flame
Sad but True
Welcome Home (Sanitarium) (followed by Kirk & Rob's solos incl. 'Ma Gueule', 'ManUNkind', & 'Orion')
Frantic
One
Master of Puppets
For Whom the Bell Tolls
Creeping Death
Seek & Destroy
Spit Out the Bone
Nothing Else Matters
Enter Sandman (with 'The Frayed Ends of Sanity' outro)

FABULEUX !!!















:wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

shadowman
Membre Sénior
Messages : 289
Enregistré le : 30 mars 2006, 13:09
Contact :

Re: Les concerts 2019

Message par shadowman » 22 mai 2019, 15:21

gato13 a écrit :
12 avril 2019, 15:28
Image

Premier gros concert de l'année. Avec un pote, on se dit qu'on ne peut louper cette affiche de rêve. Et nous voilà partis d'Aix en Provence direction Villeurbanne. Pour que le trajet paraisse moins long, une playlist mijotée affectueusement et dégustée avec délice : au menu du Manowar, du Ozzy Osbourne, du Ghost, du Deep Purple et comme on ne se refait pas, en plat de résistance du Marillion à savoir "Radiation" ;)

Arrivé au CCO vers 16h45, voiture garée et découverte de la salle ou devrais-je dire du centre culturel puisque c'est de cela qu'il s'agit. Étonnement, une salle de concert ici en ces lieux ? Place à la question cruciale... c'est quand qu'on mange et surtout quoi et où ? Une petite boulangerie pas loin, opération sandwich et brownie (c'est qu'on sait manger dans le sud surtout qu'une fois dépassé Vitrolles pour nous c'est le Nord !). Enfin les portes s'ouvrent, les rockeurs sont lâchés et découvrent une salle... et oui il y a bien une salle de concert comme on les aime, petite, chaleureuse et dotée d'une acoustique idéale !

20h, les magiciens prennent possession des lieux et c'est partie pour 2h45 de folie pure. Le groupe : Neal Morse (chant, claviers, guitares et acting), Mike Portnoy (batterie et chant), Eric Gillette (guitares et chant), Randy George (basse) et Bill Hubauer (claviers et chant). La musique : Rock Progressif foisonnant, kaléidoscopique, mélodique et virtuose. Ils interprètent magistralement et en intégralité le dernier double album "The Great Adventure" : du grand art proche de la perfection. Un son idéal où tous les instruments sont audibles, où les voix sont maîtresses et subjuguent par leur beauté l'auditoire sous le charme. La qualité d'interprétation est stupéfiante de précision et d'énergie. Car ce qui est le plus frappant avec ce groupe c'est que malgré la complexité de la musique et la concentration que cela doit demander, ces virtuoses parviennent à communiquer leur joie d'être ensemble, leur bonheur de partager leur création et le fait d'être sur scène avec le public présent. Oui, on assiste bien à un concert de rock et non à une représentation religieuse et sans âme. Sur scène , c'est de la folie... une folie contagieuse et euphorisante. Le public chante, frappe dans ses mains , bouge et les sourires et l'émotion qui se lisent sur les visages de Neal Morse, Mike Portnoy et consorts fait chaud au cœur ! Comme quoi on peut faire de la musique chiadée, complexe qui demande un effort d'écoute sans devenir pompeux et prétentieux. Et quand, comme c'est le cas avec ce mélodiste hors-pair qu'est Neal Morse, on a la faculté de pondre des titres pop entêtants (qui a dit des tubes ?), le miracle se produit. Après un rappel de 35 minutes où le groupe a interprété un immense medley piochant dans tous les albums solo du chanteur, les musiciens quittent la scène sous des tonnerres d'applaudissements. Le public a conscience qu'il vient d'assister à un concert phénoménal, profondément humain à forte puissance émotionnelle. En tapant ce compte rendu, la magie n'est pas encore redescendue et ce n'est pas l'arrivée vers les 3h du matin vers Aix qui me fera regretter d'avoir fait le déplacement. Bien au contraire, ils reviennent quand ils veulent, j'y serai. D'ici là, je serai retourné à Lyon le 10 décembre 2019 toujours avec le pote (qui décidément a de bons goûts musicaux) au Radiant-Bellevue :D

Setlist:
Act 1
Overture: The Great Adventure
The Dream Isn't Over
Welcome to the World
A Momentary Change
Dark Melody
I Got to Run
To the River
The Great Adventure
Venture in Black
Hey Ho Let's Go
Beyond the Borders

Act 2
Overture 2
Long Ago
The Dream Continues
Fighting With Destiny
Vanity Fair
Welcome to the World 2
The Element of Fear
Child of Wonder
The Great Despair
Freedom Calling
A Love That Never Dies

Encore Medley
The Land of Beginning Again
Reunion
The Temple of the Living God
The Conflict
Leviathan
It's for You
Momentum
The Call
Broken Sky / Long Day (Reprise)









:wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
J'y étais également et j'ai ressenti exactement la même chose, sans doute l'un de mes meilleurs concerts !

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3501
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2019

Message par gato13 » 23 mai 2019, 06:39

shadowman a écrit :
22 mai 2019, 15:21
gato13 a écrit :
12 avril 2019, 15:28
Image

Premier gros concert de l'année. Avec un pote, on se dit qu'on ne peut louper cette affiche de rêve. Et nous voilà partis d'Aix en Provence direction Villeurbanne. Pour que le trajet paraisse moins long, une playlist mijotée affectueusement et dégustée avec délice : au menu du Manowar, du Ozzy Osbourne, du Ghost, du Deep Purple et comme on ne se refait pas, en plat de résistance du Marillion à savoir "Radiation" ;)

Arrivé au CCO vers 16h45, voiture garée et découverte de la salle ou devrais-je dire du centre culturel puisque c'est de cela qu'il s'agit. Étonnement, une salle de concert ici en ces lieux ? Place à la question cruciale... c'est quand qu'on mange et surtout quoi et où ? Une petite boulangerie pas loin, opération sandwich et brownie (c'est qu'on sait manger dans le sud surtout qu'une fois dépassé Vitrolles pour nous c'est le Nord !). Enfin les portes s'ouvrent, les rockeurs sont lâchés et découvrent une salle... et oui il y a bien une salle de concert comme on les aime, petite, chaleureuse et dotée d'une acoustique idéale !

20h, les magiciens prennent possession des lieux et c'est partie pour 2h45 de folie pure. Le groupe : Neal Morse (chant, claviers, guitares et acting), Mike Portnoy (batterie et chant), Eric Gillette (guitares et chant), Randy George (basse) et Bill Hubauer (claviers et chant). La musique : Rock Progressif foisonnant, kaléidoscopique, mélodique et virtuose. Ils interprètent magistralement et en intégralité le dernier double album "The Great Adventure" : du grand art proche de la perfection. Un son idéal où tous les instruments sont audibles, où les voix sont maîtresses et subjuguent par leur beauté l'auditoire sous le charme. La qualité d'interprétation est stupéfiante de précision et d'énergie. Car ce qui est le plus frappant avec ce groupe c'est que malgré la complexité de la musique et la concentration que cela doit demander, ces virtuoses parviennent à communiquer leur joie d'être ensemble, leur bonheur de partager leur création et le fait d'être sur scène avec le public présent. Oui, on assiste bien à un concert de rock et non à une représentation religieuse et sans âme. Sur scène , c'est de la folie... une folie contagieuse et euphorisante. Le public chante, frappe dans ses mains , bouge et les sourires et l'émotion qui se lisent sur les visages de Neal Morse, Mike Portnoy et consorts font chaud au cœur ! Comme quoi on peut faire de la musique chiadée, complexe qui demande un effort d'écoute sans devenir pompeux et prétentieux. Et quand, comme c'est le cas avec ce mélodiste hors-pair qu'est Neal Morse, on a la faculté de pondre des titres pop entêtants (qui a dit des tubes ?), le miracle se produit. Après un rappel de 35 minutes où le groupe a interprété un immense medley piochant dans tous les albums solo du chanteur, les musiciens quittent la scène sous des tonnerres d'applaudissements. Le public a conscience qu'il vient d'assister à un concert phénoménal, profondément humain à forte puissance émotionnelle. En tapant ce compte rendu, la magie n'est pas encore redescendue et ce n'est pas l'arrivée vers les 3h du matin vers Aix qui me fera regretter d'avoir fait le déplacement. Bien au contraire, ils reviennent quand ils veulent, j'y serai. D'ici là, je serai retourné à Lyon le 10 décembre 2019 toujours avec le pote (qui décidément a de bons goûts musicaux) au Radiant-Bellevue :D

Setlist:
Act 1
Overture: The Great Adventure
The Dream Isn't Over
Welcome to the World
A Momentary Change
Dark Melody
I Got to Run
To the River
The Great Adventure
Venture in Black
Hey Ho Let's Go
Beyond the Borders

Act 2
Overture 2
Long Ago
The Dream Continues
Fighting With Destiny
Vanity Fair
Welcome to the World 2
The Element of Fear
Child of Wonder
The Great Despair
Freedom Calling
A Love That Never Dies

Encore Medley
The Land of Beginning Again
Reunion
The Temple of the Living God
The Conflict
Leviathan
It's for You
Momentum
The Call
Broken Sky / Long Day (Reprise)









:wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
J'y étais également et j'ai ressenti exactement la même chose, sans doute l'un de mes meilleurs concerts !
Cool, on aurait pu essayer de se rencontrer... une autre fois... peut être en décembre si tu vas au Radiant Bellevue pour Marillion ;)
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3501
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2019

Message par gato13 » 13 juin 2019, 08:27

Image
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3501
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: Les concerts 2019

Message par gato13 » 20 juin 2019, 15:53

Image

et le lendemain...

Image


:D :D
Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas. (Lemmy Kilmister)

Nonotofu
Membre Sénior
Messages : 1397
Enregistré le : 29 mars 2013, 23:14

Re: Les concerts 2019

Message par Nonotofu » 20 juin 2019, 21:02

gato13 a écrit :
20 juin 2019, 15:53
Image

et le lendemain...

Image


:D :D
Tu seras à Paris le 9 ?

Répondre