LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 30 juillet 2018, 11:14

Image
(1968)

Première collaboration entre Don Siegel et Clint Eastwood qui par la suite allaient se retrouver pour "Sierra Torride" (1970), "Les proies" (1971), "L'inspecteur Harry" (1971) et "L'évadé d'Alcatraz" (1979). Les bases de leurs futurs classiques sont déjà là : action, humour noir, cynisme, violence et héros atypique.

8-)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 30 juillet 2018, 11:28

Image
(1972)

Superbe polar sur un excellent scénario signé Walter Hill où la maestria de la mise en scène du virtuose Sam Peckinpah est magnifiée par l'incandescence que dégage à l'écran le couple Steve McQueen et Ali Mac Graw qui trouvent là des rôles à la hauteur de leurs talents et de leur sensualité.

UN CLASSIQUE !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6330
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 30 juillet 2018, 23:08

gato13 a écrit :
30 juillet 2018, 11:28
Image
(1972)

Superbe polar sur un excellent scénario signé Walter Hill où la maestria de la mise en scène du virtuose Sam Peckinpah est magnifiée par l'incandescence que dégage à l'écran le couple Steve McQueen et Ali Mac Graw qui trouvent là des rôles à la hauteur de leurs talents et de leur sensualité.

UN CLASSIQUE !!!

:wub: :wub: :wub:
+1

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 31 juillet 2018, 23:32

Image
(2010)

Réalisé de main de maître par Tsui Hark, "Detective Dee, le mystère de la flamme fantôme" est un flamboyant film d'aventure qui mélange habilement le genre arts martiaux et l'enquête policière façon Sherlock Holmes. Décors fastueux, combats vertigineux orchestrés comme des ballets poétiques, ambiance fantastique et surnaturelle sont au service d'une intrigue menée tambour battant et sans temps mort. Sans oublier une interprétation sans faille qui n'hésite pas à théâtraliser et surjouer afin d'accentuer le caractère parfois kitsch pleinement assumé de cette extravagance cinématographique totalement jubilatoire.

SOMPTUEUX !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 01 août 2018, 18:40

Image
(2018)

Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort et toujours plus grand, telle pourrait être la devise de la série depuis que la star et formidable comédien Tom Cruise s'est emparé de la franchise en 1996. Sixième épisode et le deuxième consécutif réalisé par Christopher McQuarrie. Et autant le dire d'entrée, la mission est accomplie haut la main et bien plus encore. Faisant suite à "Mission:Impossible Rogue Nation" (2015), ce nouveau volet des aventures d'Ethan Hunt et son équipe se révèle beaucoup plus sombre que les précédents, la psychologie des personnages étant aussi plus approfondies. Mais ce qui frappe surtout, c'est l'aspect visuel du film et la qualité de sa photographie. Certains plans sont sidérants et réellement stupéfiants de beauté. Il faut dire que la réalisation est un modèle du genre : du grand art. Quant aux nombreuses scènes d'action, elles sont vertigineuses et toutes plus folles les unes que les autres. Et c'est là que la série atteint son apogée en proposant des cascades réelles et exécutées par Tom Cruise en personne. Un véritable casse-cou qui prend tous les risques pour offrir au public un spectacle total et complètement fou. Et on peut dire qu'il ose tous les extrêmes comme en son temps un certain Jean-Paul Belmondo. Ajouté à cela, l'excellence de toute la distribution et vous obtenez un très grand film qui risque fort, avec le temps, de devenir une référence du genre.

RENVERSANT ET SPECTACULAIRE !!!

:wub: :wub: :wub: :wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 07 août 2018, 13:11

Image
(2013)

Préquelle au 1er épisode, un spectacle visuel toujours aussi époustouflant mais qui n'atteint pas les sommets du précédent la faute à une narration confuse et à une interprétation parfois en roue libre. De plus Mark Chao dans le rôle titre n'a pas le charisme du 1er interprète Andy Lau star incontestée du cinéma hongkongais. Malgré ces quelques réserves, le film est un divertissement splendide.

8-)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 07 août 2018, 13:20

Image
(2018)

Dans la lignée des "Paddington", un film au rythme trépidant, aux situations burlesques et aux gags hilarants mais qui n'oublie pas la tendresse et l"émotion. Une animation éblouissante au service d'un spectacle familial réjouissant.

UNE RÉUSSITE !!!

:lol: :D
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 08 août 2018, 11:00

Image
(1933)

85 ans après sa sortie, le pouvoir de fascination de "La 8ème Merveille du Monde" demeure intacte. Grâce à l'ingéniosité et la magie de ses effets spéciaux, à la poésie qui se dégage du film et à l'audace et la folie de l'entreprise, "King Kong" trône au firmament de la légende du 7ème art.
Le cinéma dans toute sa splendeur !

CHEF D’ŒUVRE !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 10 août 2018, 11:07

Image
(2005)

Plus qu'un remake du chef d’œuvre datant de 1933, le "King Kong" de Peter Jackson est un vibrant hommage aux pionniers du cinéma qui pourrait se résumer en deux mots : magie et rêve. En réalisant ce film, le metteur en scène réveille en lui l'enfant qu'il était et qui fut émerveillé à la découverte de l’œuvre originale. Et son amour/plaisir fou se voit à chaque image de la pellicule : beauté des décors, mise en scène majestueuse et ample, scènes d'action spectaculaires et virevoltantes (parfois jusqu'à l'excès tant la passion du cinéaste est débordante), scènes horrifiques et angoissantes qui ramènent Jackson à ses premiers amours, musique sublime. Et puis, il y a la performance de la distribution : tous sont admirables à commencer par la très belle et émouvante performance de Naomie Watts. Sans oublier la prestation admirable d'Andy Serkis dans le rôle de Kong aidé en cela par la perfection des effets numériques utilisés pour donner vie au plus célèbre monstre du 7ème art.

MERVEILLEUX !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 2109
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 10 août 2018, 11:43

Image
(1961)

Un western crépusculaire, désenchanté, contemplatif, masochiste, psychologique à la magnifique et somptueuse photographie en Vistavision.
Le seul et unique film réalisé par le monstre sacré qu'est Marlon Brando est à l'image de l'artiste : génial, inclassable, déroutant et fascinant.
"La vengeance aux deux visages" est à la fois ancré dans le classicisme et la force évocatrice du cinéma hollywoodien qui a vu naître la star et dans ce qui allait devenir le modernisme du nouveau Hollywood. Il y a dans cette œuvre singulière et attachante, des fulgurances picturales qui annoncent le futur cinéma d'un Terrence Malick ou d'un Michael Cimino. La performance de l'acteur est extraordinaire et comme à l'accoutumée, Karl Malden offre une composition remarquable. Un film à redécouvrir dans une copie restaurée à l'image éclatante et de toute beauté.

MAGISTRAL !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Répondre