LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Pour discuter de tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs.
Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3087
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 07 mars 2019, 08:05

Image
(2008)

Il aura fallu attendre vingt ans pour voir réapparaître sur grand écran le plus célèbre des archéologues. Alors que l'action des précédents épisodes se situait dans les années 30-40, l'histoire de ce "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" se déroule dans les années 50 en pleine guerre froide. On retrouve le charme d'un film à l'ancienne (malgré quelques effets numériques pas très judicieux), les scènes d'action échevelées, l'humour et pourtant le film ne fonctionne pas complètement. Mal équilibré, manquant parfois de rythme notamment en son milieu, cet opus souffre surtout du manque d'alchimie à l'écran entre un Harrison Ford impérial et un Shia LaBeouf manquant sérieusement de charisme. Osmose que l'on retrouve avec bonheur dès l'apparition de Karen Allen. Quant au débat qui a tant divisé les fans et critiques en tout genre à savoir ce fameux crâne et sa provenance, il n'a pas lieu d'être. L'aspect fantastique voire mystique est une part omniprésente de la saga. En rendant hommage au cinéma de genre des années durant lesquelles se passent l'action de leurs histoires, pas étonnant que les deux grands cinéphiles et rêveurs que sont George Lucas et Steven Spielberg aient voulu incorporer une touche de science-fiction qui pour ma part fonctionne très bien et apporte un souffle nouveau au mythe. Mais surtout, à travers cet aspect, ils portent un regard très critique envers la politique et la paranoïa qui régnait dans l'Amérique de ces années là. Et c'est là que réside la grande force et la réussite du film : le Spielberg roi du divertissement de "ET" ou "Jurassik Park" côtoie le Spielberg adulte de "La liste de Schindler" ou "Il faut sauver le soldat Ryan". Décidément il ne finira jamais de nous surprendre et nous éblouir. Non, cet Indiana Jones là n'est pas raté, non il n'est pas mauvais bien au contraire. En retrouvant les yeux émerveillés de l'enfant qui a grandi et vibré avec cet aventurier et malgré les quelques petites réserves émises, force est de constater que la magie opère encore et toujours pour le plus grand des plaisirs.

RÉJOUISSANT !!!

:wub: :wub: :wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6625
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 07 mars 2019, 23:06

ce soir:
Image
de William Friedkin (2016)

William Friedkin n'a décidément rien perdu de sa rage et de sa noirceur dans ce thriller crépusculaire et électrisant dans lequel l'humour gênant se mêle à l'effroi le plus glacial.....en faisant voler en éclat la white trash family américaine,Friedkin sonde une fois encore la noirceur de l'Amérique et le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait très mal....tour à tour dérangeant,jubilatoire et choc,"Killer Joe" ne vous laissera pas certainement pas indifférent...une nouvelle oeuvre majeure d'un des réalisateurs américains les plus brillants bien que trop sous-estimé

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6625
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 08 mars 2019, 12:42

aujourd'hui:
Image
de Gregory Hoblit (2008)

un thriller dans la lignée de "Saw","Intraçable" n'en a malheureusement ni la tension,ni le sadisme du film culte de James Wan.....on se réjouira simplement de voir la superbe et trop rare Diane Lane,assez convaincante dans son rôle d'agent du FBI spécialisée dans la cyber-criminalité dont le film tente d'ailleurs maladroitement d'en dénoncer les dangers...un thriller horrifique mineur sans grand interêt !

8-)
Modifié en dernier par Mr a le 08 mars 2019, 15:30, modifié 1 fois.
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6625
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 08 mars 2019, 14:20

aujourd'hui:
Image
de Lazlo Nemes (2015)

parce que "Le fils de Saul" est d'une exigence rare et nécessaire,parce que la mise en scène de Lazlo Nemes (dont c'est le premier film) montre l'indicible et l'innommable comme jamais aucun film ne l'avait fait avant tout en évitant la facilité des images chocs et le voyeurisme,parce que jamais le spectateur n'a été plongé au coeur de la barbarie humaine avec une telle force et une telle crudité,pour toutes ces raisons,"Le fils de Saul" est un choc inouï et inoubliable....on ressort du film sans mot,le souffle coupé,conscient d'avoir vu un film indispensable,véritable témoignage historique de l'époque la plus sombre de l'histoire de l'humanité.....BOULEVERSANT !!!!!

8-)
Modifié en dernier par Mr a le 08 mars 2019, 17:47, modifié 1 fois.
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3087
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 08 mars 2019, 15:31

Mr a a écrit :
07 mars 2019, 23:06
ce soir:
Image
de William Friedkin (2016)

William Friedkin n'a décidément rien perdu de sa rage et de sa noirceur dans ce thriller crépusculaire et électrisant dans lequel l'humour gênant se mêle à l'effroi le plus glacial.....en faisant voler en éclat la white trash family américaine,Friedkin sonde une fois encore la noirceur de l'Amérique et le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait très mal....tour à tour dérangeant,jubilatoire et choc,"Killer Joe" ne vous laissera pas certainement pas indifférent...une nouvelle oeuvre majeure d'un des réalisateurs américains les plus brillants bien que trop sous-estimé

8-)
+1 ;)

8-)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6625
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 08 mars 2019, 16:01

gato13 a écrit :
07 mars 2019, 08:05
Image
(2008)

Il aura fallu attendre vingt ans pour voir réapparaître sur grand écran le plus célèbre des archéologues. Alors que l'action des précédents épisodes se situait dans les années 30-40, l'histoire de ce "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" se déroule dans les années 50 en pleine guerre froide. On retrouve le charme d'un film à l'ancienne (malgré quelques effets numériques pas très judicieux), les scènes d'action échevelées, l'humour et pourtant le film ne fonctionne pas complètement. Mal équilibré, manquant parfois de rythme notamment en son milieu, cet opus souffre surtout du manque d'alchimie à l'écran entre un Harrison Ford impérial et un Shia LaBeouf manquant sérieusement de charisme. Osmose que l'on retrouve avec bonheur dès l'apparition de Karen Allen. Quant au débat qui a tant divisé les fans et critiques en tout genre à savoir ce fameux crâne et sa provenance, il n'a pas lieu d'être. L'aspect fantastique voire mystique est une part omniprésente de la saga. En rendant hommage au cinéma de genre des années durant lesquelles se passent l'action de leurs histoires, pas étonnant que les deux grands cinéphiles et rêveurs que sont George Lucas et Steven Spielberg aient voulu incorporer une touche de science-fiction qui pour ma part fonctionne très bien et apporte un souffle nouveau au mythe. Mais surtout, à travers cet aspect, ils portent un regard très critique envers la politique et la paranoïa qui régnait dans l'Amérique de ces années là. Et c'est là que réside la grande force et la réussite du film : le Spielberg roi du divertissement de "ET" ou "Jurassik Park" côtoie le Spielberg adulte de "La liste de Schindler" ou "Il faut sauver le soldat Ryan". Décidément il ne finira jamais de nous surprendre et nous éblouir. Non, cet Indiana Jones là n'est pas raté, non il n'est pas mauvais bien au contraire. En retrouvant les yeux émerveillés de l'enfant qui a grandi et vibré avec cet aventurier et malgré les quelques petites réserves émises, force est de constater que la magie opère encore et toujours pour le plus grand des plaisirs.

RÉJOUISSANT !!!

:wub: :wub: :wub:
pour une fois en désaccord avec toi Gato ;)
:arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=28592&hilit ... erg#p28592

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3087
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 08 mars 2019, 16:02

Image
(2011)

Un film hybride et audacieux où s'entrechoquent des cultures et univers aussi divers que la comédie musicale, le jeu vidéo, le film d'action ou le conte horrifique. Le réalisateur Zack Snyder livre avec "Sucker Punch" son long métrage le plus fou, le plus cauchemardesque, le plus onirique, le plus déstabilisant mais surtout le plus personnel. Car sous ses atours clinquants et tape à l’œil, ce grand huit visuel se révèle bien plus profond qu'il n'y paraît. "Sucker Punch" est d'une infinie noirceur et sous les assauts répétés d'une bande son électro-rock (excellente) c'est une rivière de blessures enfouies, de tristesse et de traumas qui coule. La rivière d'une enfance meurtrie, d'une jeune femme confrontée à la violence masculine qui pour survivre à la réalité de la prison crée des rêves à l'image de sa liberté. Aidé par l'interprétation sans faille de ses actrices et d'un Oscar Isaac parfait en salaud intégral, le cinéaste touche au but et émeut autant qu'il éblouit.

SPECTACULAIRE !!!

:wub:
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3087
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 08 mars 2019, 16:10

Mr a a écrit :
08 mars 2019, 16:01
gato13 a écrit :
07 mars 2019, 08:05
Image
(2008)

Il aura fallu attendre vingt ans pour voir réapparaître sur grand écran le plus célèbre des archéologues. Alors que l'action des précédents épisodes se situait dans les années 30-40, l'histoire de ce "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" se déroule dans les années 50 en pleine guerre froide. On retrouve le charme d'un film à l'ancienne (malgré quelques effets numériques pas très judicieux), les scènes d'action échevelées, l'humour et pourtant le film ne fonctionne pas complètement. Mal équilibré, manquant parfois de rythme notamment en son milieu, cet opus souffre surtout du manque d'alchimie à l'écran entre un Harrison Ford impérial et un Shia LaBeouf manquant sérieusement de charisme. Osmose que l'on retrouve avec bonheur dès l'apparition de Karen Allen. Quant au débat qui a tant divisé les fans et critiques en tout genre à savoir ce fameux crâne et sa provenance, il n'a pas lieu d'être. L'aspect fantastique voire mystique est une part omniprésente de la saga. En rendant hommage au cinéma de genre des années durant lesquelles se passent l'action de leurs histoires, pas étonnant que les deux grands cinéphiles et rêveurs que sont George Lucas et Steven Spielberg aient voulu incorporer une touche de science-fiction qui pour ma part fonctionne très bien et apporte un souffle nouveau au mythe. Mais surtout, à travers cet aspect, ils portent un regard très critique envers la politique et la paranoïa qui régnait dans l'Amérique de ces années là. Et c'est là que réside la grande force et la réussite du film : le Spielberg roi du divertissement de "ET" ou "Jurassik Park" côtoie le Spielberg adulte de "La liste de Schindler" ou "Il faut sauver le soldat Ryan". Décidément il ne finira jamais de nous surprendre et nous éblouir. Non, cet Indiana Jones là n'est pas raté, non il n'est pas mauvais bien au contraire. En retrouvant les yeux émerveillés de l'enfant qui a grandi et vibré avec cet aventurier et malgré les quelques petites réserves émises, force est de constater que la magie opère encore et toujours pour le plus grand des plaisirs.

RÉJOUISSANT !!!

:wub: :wub: :wub:
pour une fois en désaccord avec toi Gato ;)
:arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=28592&hilit ... erg#p28592

8-)
Ton avis reflète ce que j'avais pensé du film à sa sortie mais avec le temps en le revoyant régulièrement je révise mon jugement d'époque et lui trouve un certain charme malgré ses faiblesses dont la plus grande est de subir la comparaison avec ses trois illustres prédécesseurs.

;)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
gato13
Membre Sénior
Messages : 3087
Enregistré le : 15 septembre 2016, 12:34
Localisation : Aix-en-Provence et ses environs

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par gato13 » 09 mars 2019, 11:35

Image
(2018)

Après un "Creed - L'Héritage de Rocky Balboa" (2015) réussi il était logique et fort prévisible qu'il y ait une suite. C'est chose faite maintenant avec ce "Creed II". Et l'on retrouve avec toujours autant de plaisir cet univers tant le capital de sympathie pour les personnages demeure intact. Le scénario est cousu de fil blanc et réserve peu de surprises : construction identique aux "Rocky III" et "Rocky IV". Il s'en dégage un parfum de confort et d'assurance qui ne doit son lot d'émotions qu'aux apparitions de cette figure iconique qu'est Rocky Balboa. Et quelle joie de retrouver Sylvester Stallone dans le rôle de sa vie (encore plus que Rambo) : Rocky il l'a imaginé, rêvé avec ses forces, ses faiblesses, ses victoires, ses blessures et lui a donné vie sur écran. Une performance d'acteur rare. Et quand il retrouve Dolph Lundgren lors d'une scène magnifique c'est tout un pan de notre mémoire cinématographique qui défile sous nos yeux. Et l'on en vient à se poser la question suivante, malgré tout le talent de Michael B. Jordan (impeccable) "Creed II" pourrait-il dégager autant de justesse émotionnelle sans ce gardien emblématique qu'est Rocky Balboa/Sylvester Stallone ?

8-)
This world is totally fugazi! (William Derek DICK)

Avatar du membre
Mr a
Membre Sénior
Messages : 6625
Enregistré le : 20 septembre 2011, 17:51
Localisation : entre le siège et l'écran!

Re: LA MUSIQUE OK MAIS LE CINE?

Message par Mr a » 10 mars 2019, 09:27

hier soir:
Image
de Ron Howard (1996)

mon avis ici :arrow: viewtopic.php?f=11&t=1299&p=18969&hilit ... ard#p18969

8-)
"everyday we make it,we'll make it the best we can"

Répondre